Pour économiser, La Poste incite ses postiers à prendre leurs congés

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 novembre 2013 à 18h07

Il y a urgence pour La Poste, qui veut économiser 120 millions d'euros avant la fin de l'année… dans deux mois, donc. Le service postal incite ses salariés à prendre leurs congés et repos compensateurs avant la fin de l'année.

L'objectif des 120 millions, révélé par le syndicat Sud PTT et confirmé par la direction, paraît bien mince quand on le compare aux quelques 3 milliards de créances du groupe. Le syndicat craint que ces congés, qui doivent être pris pour la plus grande part par les postiers et les agents de tri, risquent de peser sur la distribution du courrier - par la loi, la Poste doit assurer ce service six jours sur sept. Un argument réfuté par la direction qui ne compte pas embaucher d'intérimaires, la continuité du service public étant assurée.

Si la branche courrier de la Poste est la plus rémunératrice pour le groupe (5,6 milliards d'euros de revenus au premier semestre 2013), cette activité est aussi celle dont les profits sont le plus en baisse. De fait, la branche a perdu 80 000 postes entre 2002 et 2012, tandis que le prix du timbre a augmenté de 10%. 5 000 postes supplémentaires pourraient être supprimés en 2013.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis