Emploi : 3,5 millions de recrutements prévus pour 2019

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Publié le 3 juin 2019 à 17h26
Emploi Intention Embauche 1
39%Près de 39% des embauches prévues en 2019 sont en CDI.

Selon un baromètre publié lundi 3 juin par Adecco, « Data Emploi et Territoires », les entreprises devraient embaucher 3,5 millions de personnes en 2019. Les emplois à pourvoir concernent surtout les secteurs comme la restauration ou la construction. Près de 40% des embauches prévues sont en CDI.

3,5 millions de recrutements prévus en 2019

En 2019, les recrutements devraient atteindre un record, selon le nouveau baromètre trimestriel d’Adecco, dévoilé lundi 3 juin. Le spécialiste de l’intérim affirme que 3,5 millions de recrutements sont prévus. « Tous les secteurs sont pourvoyeurs d’emplois », estime ce dernier. Pour parvenir à ce constat Adecco a utilisé un algorithme intégrant les données de l’Acoss, de Pôle emploi, de l’Insee ou encore de Prism’emploi. Si ce bon chiffre confirme les dernières tendances, il s'agit d'un record depuis 2010.

Et autre bonne nouvelle, les CDI sont de plus en plus privilégiés par les entreprises. D’après des chiffres déjà publiés par Adecco, la signature de contrats à durée indéterminée progresse de 5,6% fin avril. Et selon le baromètre, 39% des nouveaux contrats se feront en CDI, 30% en CDD, 23% en intérim et enfin 9% en stage et en apprentissage.

Des emplois dans le commerce de gros et de détail, la constrcution et l'hébergement-restauration

Dans le détail, concernant les milieux professionnels concernés, ces emplois sont essentiellement à pourvoir dans le commerce de gros et de détail (544 181 postes), la construction (354 849) et l’hébergement-restauration (336 086). Ces deux derniers secteurs sont jugés en « pénurie », tout comme le transport (252 698), le médico-social et l’action sociale (237 698), l’industrie agroalimentaire (150 818) ou encore la comptabilité (140 320).

Mais où ces postes sont-ils à pourvoir ? L'Île-de-France sera la région où l’on recrutera le plus. Avec 753 988 contrats prévus, elle devance l’Auvergne-Rhône-Alpes (467 991) et la Nouvelle-Aquitaine (320 358). Au total, l'Île-de-France verrait 20% des contrats signés sur son territoire. Enfin, c’est en Corse que le nombre de recrutements devrait être le plus bas, avec 16 467 contrats prévus.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Laisser un commentaire

* Champs requis