Emploi : plus de 4 millions de postes à pourvoir dans les 12 prochains mois

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 27 septembre 2022 à 15h47
Recrutements Difficiles 2022 Enquete Pole Emploi
4.5 millionsSelon cette étude, plus de 4.5 millions de postes seront à pourvoir au cours des 12 prochains mois.

L’embellie sur le front de l’emploi ne va pas s’arrêter tout de suite. Selon une étude, plus de 4 millions de postes seront à pourvoir au cours de la prochaine année.

4 recrutements sur 10 seront en CDI

L’emploi se porte bien en France depuis la relance après la crise sanitaire. Le chômage est à un niveau très bas, cette belle embellie va se poursuivre. Selon une étude d’Adecco-Analytics révélée par France Info et Le Parisien, 4,5 millions de postes seront à pourvoir à partir du 1er octobre, sur les 12 prochains mois. Ces chiffres concernent la France entière et l’ensemble des secteurs d’activité.

L’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes seront les deux régions qui proposeront le plus d’offres. Dans le détail, une bonne partie des postes à pourvoir le seront sur du long terme. 43% en CDI selon cette étude. Ça représente quasiment 2 millions d’embauches. 30% en CDD, seulement 20% en intérim et 7% en stage ou en contrat d’apprentissage.

La restauration va beaucoup recruter

Parmi les secteurs qui vont embaucher le plus : la restauration arrive évidemment en tête. Quasiment 194.000 offres disponibles sur cette période. Dans tous les corps de métiers, les restaurateurs n’arrivent pas à trouver du personnel sur la durée. Depuis plusieurs mois, il manque beaucoup de monde en salle. Arrive en deuxième position : le magasinage et la préparation de commandes. Les métiers de services à la personne souffrent aussi d’un manque de candidatures. Les offres seront encore nombreuses dans les prochains moins.

Plus globalement, plus les métiers sont en tension, plus le nombre d’offres à pourvoir sera important. Les entreprises vont tenter d’attirer et de fidéliser de nouveaux collaborateurs.

Par exemple :
la comptabilité est aussi très touchée par cette pénurie de bras. Il manque, rien que sur ce secteur, entre 25 et 50.000 personnes.

Laisser un commentaire

* Champs requis