Entre la Russie et la pénurie de composants, Renault en nette perte de vitesse

1.000.199
Renault a écoulé 1.000.199 véhicules au premier semestre.

La glissade des ventes se poursuit pour le groupe Renault qui accuse au premier semestre un recul très sensible de ses ventes. Néanmoins, le constructeur automobile a peut-être fini de manger son pain noir.

Sur les six premiers mois de l'année, le groupe Renault a vendu un million de véhicules dans le monde. Un volume qui recule de 29,7% par rapport à l'année précédente… Le constructeur automobile a perdu un de ses principaux marchés avec la suspension de l'activité en Russie suite à l'agression du pays en Ukraine. La Russie avait représenté 270.000 ventes au premier semestre 2021… Si l'on supprime le pays de l'équation, la baisse des ventes n'est alors plus « que » de 12% pour Renault. L'entreprise a vu son périmètre international se replier sur l'Europe, alors qu'elle était une des plus internationalisée du secteur.

Tendance positive sur les composants

En plus de l'arrêt de son activité en Russie, Renault a également restructuré sa filière en Chine. Résultat : alors que l'Europe pesait pour la moitié des ventes du constructeur, le vieux continent en représente désormais 65%. Et les secousses géopolitiques ne sont pas le seul casse-tête pour le groupe, qui doit aussi composer avec la pénurie actuelle de composants. Toutefois, le constructeur perçoit des signes d'amélioration sur ce front et cette tendance positive va s'accentuer dans les mois à venir. La production au deuxième semestre devrait s'améliorer par rapport au premier.

Cap sur l'électrification

Renault s'est engagé dans une restructuration d'importance, où la priorité est mise non plus sur les volumes mais sur la rentabilité et les marges. Dans ce domaine, la motorisation électrique est une voie à suivre et les chiffres sont plutôt encourageants : la part des véhicules électriques vendus par le groupe en Europe au premier semestre est de 36%, c'est 10 points de plus que l'an dernier. À terme, c'est à dire 2030, la marque Renault veut proposer un catalogue 100% électrifié.


A découvrir