Qui de plus innovant qu’Apple ou Google ? Ricard !

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 8 septembre 2012 à 11h11

Quelle est l'entreprise la plus innovante au monde selon Forbes ? Ne cherchez pas, vous ne la connaissez probablement pas sauf à travailler dans le marketing ou à être commercial, puisqu'il s'agit de Salesforce, le leader mondial des outils de CRM et de bases de données clients.

Ne vous faîtes pas de reproche : Dans les 5 premiers du classement réalisé par Forbes - classement basé sur la performance boursière, l'investissement en R&D et un probable good will journalistique - seule une entreprise est connue du grand public puisqu'il s'agit de Amazon, classée 3e. Laboratoires pharmaceutiques et sociétés de services informatiques se partagent le reste du Top 10 en laissant une place tout de même au moteur de recherche chinois Baidu (5e), et au fabricant de microprocesseur ARM (10e) ... qui équipe notamment les iPhone.

On aurait donc pu s'attendre à retrouver l'inventeur du smartphone nouvelle génération, de la tablette, mais aussi de la souris et de tout un tas d'autres innovations informatiques en bonne position du classement et pourtant.. Apple n'est "que" 26e, à deux places de Google classé 24e, prenant en sandwich la française Danone.

I

Mais la vraie surprise, c'est de trouver une autre société française haut placé dans le classement, et même première des entreprises tricolores selon Forbes. Oui, Pernod Ricard occupe la 15e place mondiale. Le numéro 2 des vins et spiritueux, qui ambitionne de devenir à terme numéro 1 devant le britannique Diageo, a manifestement été boosté dans le classement par ses récentes acquisitions et lancement de produits. Forbes fait donc le pari que le cours de l'action va encore grimper, et valoriser mieux les efforts d'innovation de Pernod Ricard qu'Amazon, ARM ou Apple...

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis