Absentéisme au travail, comment le gérer et le freiner ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Alexandre Diard Publié le 16 juin 2018 à 5h00
France Absenteisme Entreprises Salaries
16L'absentéisme représente 16 jours par salarié, par an.

L’absentéisme est un vrai problème managérial. En plus de son coût, il implique une charge de travail supplémentaire pour les autres salariés et traduit un dysfonctionnement au sein de l’équipe.

Il s’agit d’un phénomène répandu et les chiffres rapportés l’an dernier sont alarmants : ils indiquent plus de 16 jours d’absence par salarié ! Si cela inquiète, il existe toutefois des solutions concrètes pour y pallier et retrouver l’harmonie au sein des équipes.

L'absentéisme, comment le définir et l'expliquer ?

Quand on évoque l'absentéisme, on fait référence aux absences des salariés, en dehors des temps de congés : arrêts maladies, absences injustifiées, accidents de travail ou encore maladies professionnelles. Un salarié qui ne respecte pas les horaires de travail pourrait aussi être considéré comme absentéiste...

Ce phénomène reflète différents problèmes à analyser. Parfois, de mauvaises conditions de travail peuvent expliquer l'absentéisme de vos salariés, ou encore le manque de perspective dans son activité professionnelle, un climat social pesant, des difficultés au sein de l'équipe. Cela peut arriver suite à un choix de la direction, l’application d’une nouvelle mesure... La première chose à faire est d'essayer de saisir les causes de l’absentéisme pour trouver des solutions concrètes et personnalisées.

Analyser et comprendre l'absentéisme au sein de son équipe

Dans un premier temps, il est recommandé de s'appuyer sur des données chiffrées. Au sein de votre logiciel RH notamment, notez la fréquence des absences, la durée des arrêts maladies, les éventuelles prolongations et retards, pour en extraire des statistiques, qui vous aideront à mesurer l'ampleur du problème.

Vous aurez accès à des caractéristiques précises : âges et profils/parcours des salariés en cause, leur place au sein de l'équipe… qui permettront aussi de mieux appréhender la situation. Si cette seule analyse ne peut suffire à régler le problème, elle permet néanmoins de le comprendre, de mieux cibler les personnes concernées et d’amorcer des actions.

Echanger avec ses équipes

Pour pallier l'absentéisme, vous devrez ensuite échanger régulièrement avec vos équipes. Vous pouvez, par exemple, mener des entretiens de retour de maladie afin d’échanger avec le salarié, de comprendre son éventuel problème et d'apporter des solutions. Les réunions d'équipe peuvent aussi être une manière d'influer sur l'absentéisme. Celui-ci finit toujours par peser sur l'équipe de travail, ce qui engendre souvent des conflits. Ces derniers doivent être désamorcés rapidement pour ne pas détériorer l’ambiance de travail.

L'absentéisme se résout également auprès de la direction. Si, en tant que manager ou conseiller en ressources humaines, vous avez fait le point sur la situation, la direction doit tenir compte de vos objections pour mettre en place de nouvelles mesures.

Repenser le management au sein de l'entreprise

Les études réalisées sur l'absentéisme tendent à montrer que l’origine provient souvent d’un management à revoir. Derrière l'absence répétée des salariés, on trouve généralement un manque de motivation, des tensions au sein de l'équipe de travail, un manque de reconnaissance, l'absence de perspective d'évolution ou encore une mauvaise gestion du stress ou des conditions de travail.

S'assurer que les salariés se sentent bien dans leur quotidien professionnel est essentiel : écouter leurs doléances permet de mettre en place de meilleures conditions de travail. Le manageur peut prévoir un espace de parole au sein duquel chacun pourra s'exprimer ou mettre en place des activités permettant aux salariés de se détendre, de relâcher la pression, ou de renforcer leur cohésion d’équipe. Si le processus peut paraître long, les conditions de travail évolueront pour le bien-être de votre équipe et cela freinera l’absentéisme !

Mettre en place des mesures dissuasives / encourageantes

Pour lutter contre l'absentéisme, de nouvelles mesures apparaissent. Certaines permettent de renouer le dialogue, et d'autres d’encourager l'assiduité au travail.

Les contre-visites médicales, largement utilisées par les entreprises, ne s'avèrent toutefois pas toujours efficaces et peuvent provoquer un climat de tension entre le salarié et ses responsables... Certaines entreprises préfèrent les entretiens de retour de maladie. Après un arrêt maladie, une maladie professionnelle, le manager rencontre son salarié. Ensemble, ils peuvent évoquer l'absence, ses raisons (si le salarié souhaite échanger à ce sujet) et les conditions de son retour. C'est une manière d'accorder l'écoute nécessaire aux membres de l'équipe et de prévenir les futurs problèmes.

D'autres entreprises privilégient la prime d'assiduité. Cette dernière, pouvant être réévaluée chaque mois, permet de récompenser les employés qui font preuve d’assiduité. Globalement, s'entourer d'outils de gestion RH peut s’avérer très utile pour vous aider à lutter contre l'absentéisme. Avec un logiciel RH, vous gagnez en réactivité car vous pouvez optimiser la gestion des congés et le relevé des absences des salariés en temps réel.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Après de fortes expériences auprès de grands comptes et un passage par l’entrepreneuriat, Alexandre Diard rejoint le groupe? ?NeoSpheres en avril 2015 pour lancer le nouveau logiciel RH de la marque MonPortailRH, destiné aux PME. Aujourd’hui à la tête du service marketing du groupe, il a pu développer une expertise sur le domaine des RH et écrit régulièrement sur les différents sujets touchant la fonction. La gestion des talents et la digitalisation des RH sont ses sujets favoris et il prône la valorisation de l’humain au sein des entreprises. Retrouvez ses écrits sur le blog de son entreprise.

Laisser un commentaire

* Champs requis