Employeurs, pourquoi vos meilleurs collaborateurs démissionnent ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cindy Triaire Publié le 28 avril 2018 à 5h00
Entreprises Demission Collaborateurs Raisons Depart
50Une étude de Stanford montre que la productivité d'une personne diminue nettement quand elle travaille plus de 50 heures par semaine.

D’après l’une des dernières études en date, 3 raisons seraient susceptibles d’expliquer pourquoi vos meilleurs éléments en viennent à démissionner.

Les responsables d’équipes feraient travailler les meilleurs plus que les autres

Rien ne fait plus fuir les bons employés que de les surcharger de travail. Si au regard de leurs compétences et aptitudes, il est en effet tentant les faire travailler davantage, ils peuvent, à moyen terme, avoir le sentiment d’être punis et/ou pénalisés en raison d'une répartition inéquitable. Une étude de Stanford montre que l’efficacité et la productivité diminuent par ailleurs très nettement quand une personne travaille plus de 50 heures par semaine. Au-delà de 55 heures, il n’y aurait d'ailleurs plus de réel d’intérêt. A méditer donc ! Ainsi, si vous devez augmenter la charge de travail de vos employés les plus talentueux, il convient que leur statut évolue au prorata. Une augmentation, une promotion, une souplesse vis-à-vis des créneaux horaires, voici des manières possibles pour augmenter les heures passées au bureau en respect des efforts fournis.

Les managers ne seraient pas reconnaissants et ne récompenseraient pas suffisamment le travail pourtant réalisé avec efficience et application

Nombre d’entre nous éprouvent le besoin d’être reconnus et félicités pour le travail effectué. Les managers doivent ainsi apprendre à communiquer avec leurs équipes pour savoir ce qui les fait se sentir utiles. Pour certains, cela passe par une augmentation, pour d’autres, par une reconnaissance publique. Il n’y a rien de plus frustrant que de donner de sa personne, d’obtenir des résultats mais de ne pas être valorisé pour cet investissement.

Les supérieurs hiérarchiques ne se soucieraient pas assez de leurs employés

Plus de la moitié de ceux qui quittent leur travail le feraient en raison de la mauvaise relation qu’ils entretiennent avec leur(s) supérieur(s). Certaines entreprises l’ont bien compris et demandent à leurs managers de ne pas négliger le facteur humain. En effet, un patron qui célèbre le succès d’un de ses employés, qui éprouve de l’empathie envers celui qui traverse une mauvaise passe ou qui n’hésite pas à motiver ses équipes offre une atmosphère positive et apaisante. Un dirigeant qui n’agit pas en respect de ces quelques principes pourra être rapidement confronté à un fort turnover.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cindy Triaire est formatrice, consultante, auteur et conférencière depuis 2013. Gérante et fondatrice du cabinet conseil Tremplin Carrière, Cindy accompagne au quotidien toute personne impliquée, motivée, déterminée à promouvoir une évolution de carrière. Spécialisée en communication et audit managérial, elle a pour cheval de bataille de permettre à tout acteur moteur de révéler son potentiel, de renforcer sa crédibilité et relever ainsi avec brio le défi humain de l’Entreprise.