La « gouvernance de l’information » : notion abstraite ou problématique concrète ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Corinne da Costa Publié le 16 février 2015 à 15h30
Shutterstock 120548806
42 %Pour 42 % des entreprises, la sécurisation des informations est d'une importance majeure.

Au sein des entreprises et des organisations, la gouvernance de l’information pourrait être définie comme étant "la stratégie et l’organisation en matière d’information", indispensable à leur bon fonctionnement.

La 3° édition SerdaLAB du Baromètre de la Gouvernance de l’Information dans les entreprises, services publics et organisations, dont une synthèse a été présentée lors du Salon Cross Publishing, peut vous permettre d’en savoir plus et de vous positionner...

Réflexion ou action ?

Cette gouvernance de l’information devient un sujet de réflexion très présent dans les organisations : ainsi 61% des organisations déclarent s’en préoccuper et avoir des projets en cours (2014) Vs 47% en 2011. Plus concrètement, 25% des entreprises privées Vs 20% des entreprises publiques sont "passées à l’acte" et ont mis en place une démarche globale.

Les problématiques les plus prégnantes auxquelles doit répondre cette gouvernance :

Si le volume croissant des informations et des documents à gérer au quotidien constituait déjà un enjeu pour 40% des organisations en 2012, elle concerne aujourd’hui 57% des interrogés. Arrive au second rang, la problématique de la duplication des supports et en particulier, la migration du papier vers l’électronique (40%) : que faut-il dématérialiser ? que faire du support physique après dématérialisation ? comment gérer les "cycles de vie" des supports ? Reste enfin très présent (37%), le sentiment de perte de temps dans la recherche d’information.

Quelles réponses concrètes attendues ou constatées ?

Au-delà du gain d’efficacité (citée par 75% des répondants mais en recul) et la nécessité de rendre disponible l’information à l’ensemble des collaborateurs (62%, également en recul), on note une forte croissance de l’attente liée à la traçabilité et la sécurisation des informations (42%,+14 points en 4 ans). Etonnamment, les réponses en terme de "développement durable" et de "gain en qualité dans la relation client" régressent (- 4 et - 5 points). Est-ce dû à l’impression d’avoir atteint le maximum ? ou la perception d’un objectif moins accessible ou prioritaire ?

Et quels moyens mis en place ?

La mise en place d’une démarche volontaire pour partager, gérer et sécuriser l’ensemble de l’information et des données de l’organisation est bien entendu privilégiée (47%). Mais la tendance montante est de privilégier l’implication des collaborateurs par l’accompagnement au changement (formation, sensibilisation... + 6 points). Gérer "l’infobésité" des informations disponibles en interne n’est-il pas un bon moyen de prendre conscience de la quantité des informations émises ? Ecouter les cibles, hiérarchiser les objectifs, simplifier... back to basics !

Article publié initialement ici.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

      Directrice de Seprem Etudes & Conseil, société spécialisée dans les études, le conseil dans la communication média / messages et l’accompagnement marketing au profit des médias éditeurs, d’entreprises et de collectivités. www.seprem-etudesetconseil.fr Co-rédactrice de la newsletter hebdomadaire MATIÈRE À RÉFLEXION (2010-2013) puis unique rédactrice (périodicité mensuelle, 2014) http://matiere-a-reflexion-by-seprem.blogspot.fr/   Implication dans les associations professionnelles : Administratrice de l’Association pour la Promotion de l’Information Professionnelle PRESSE PRO Intervenante régulière au sein de Cap’Com (réseau de la Communication Publique et Territoriale) Deux mandats d’administratrice de l’association interprofessionnelle Communication & Entreprise (ex UJJEF). Formation : Master de marketing stratégique, Management Training Course Diploma de la Holborn Business School (Londres), Licence d’économie.      

Aucun commentaire à «La « gouvernance de l’information » : notion abstraite ou problématique concrète ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis