Bouches-du-Rhône : bientôt une grande centrale… à bois

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 16 mai 2013 à 13h00

Ni gaz ni charbon ni même nucléaire, c'est bien une centrale à bois qui verra le jour à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône a annoncé E.On France, la filiale française du groupe énergétique allemand. Ce projet d'une reconversion d'une tranche de centrale à charbon en centrale à bois de 150 mégawatts, lancé par E.On il y a deux ans, représente un investissement de "plus de 230 millions d'euros", indique le groupe dans un communiqué. Au delà de la volonté du groupe, c'est désormais « un projet certain » que porte E.On.

Il "rentre dans sa phase de mise en oeuvre après la signature des contrats de réalisation de travaux avec le groupe Doosan pour la partie chaudière et turbine et avec le groupe RBL-REI pour la plateforme de stockage et d'approvisionnement", selon le communiqué de l'entreprise.

Les deux contrats ont été respectivement signés le 25 avril et le 2 mai, indique le groupe, sans dévoiler de montants. Le projet devrait être porté par des investisseurs notamment par la Caisse des Dépôts qui "pourrait prendre une participation significative dans le projet" via une de ses filiales.

E.On, qui a donné récemment son feu vert à sa filiale française selon une porte-parole, avait eu l'autorisation préfectorale fin 2012. Selon l'entreprise, le projet conduira à "améliorer le bilan CO2 régional de 600.000 tonnes par an".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.