Espagne : une partie de l’aide européenne versée fin juillet

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 10 juillet 2012 à 4h50

Eco Digest du 10 juillet 2012 (1) – Combien l’Europe va-t-elle donner à l’Espagne pour recapitaliser ses banques ? La question était en suspens depuis un mois. Les ministres des Finances de la zone euro, réunis pendant neuf heures à Bruxelles, viennent de se mettre d’accord sur un premier versement de 30 milliards d'euros à la fin du mois. L'aide est soumise à des conditions, qui seront appliquées autant au secteur financier dans son ensemble qu'à chacune des banques aidées.

Autre coup de pouce : Madrid aura un an de plus pour ramener son déficit public à 3 %. C’était fixé pour 2013, ce sera finalement en 2014.

C’est un Allemand, Klaus Regling, qui dirigera le futur Mécanisme europén de stabilité (MES), le fonds de sauvetage qui permettra la recapitalisation des banques en difficulté de la zone euro. Pas une surprise, Klaus Regling était le grand favori. Il dirige le Fonds européen de stabilité financière (FESF), structure temporaire créée au début de la crise grecque il y a deux ans.

Enfin, les 17 ministres de la zone euro ont réglé, momentanément, le problème de la présidence de l’Eurogroupe : ils ont renommé le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker pour deux ans et demi. Mais il faudra penser vite à quelqu’un d’autre. Jean-Claude Juncker a prévenu depuis des semaines qu’il voulait partir à la fin de l’année ou, au plus tard, début 2013. Une déception qui était attendue pour l’Allemand Wolfgang Schäuble. Le ministre allemand des Finances convoitait le poste mais la France s’opposait à sa nomination.


- À Paris, les partenaires sociaux se retrouvent pour la deuxième et dernière journée de la grande conférence sociale. Les discussions d’hier ont abouti à l’esquisse d’un calendrier des discussions sur le financement de la protection sociale. Syndicats et patronats devraient se retrouver en septembre, puis en février 2013. L’idée est d’inscrire la réforme (si réforme il y a) dans le budget 2014 de la sécu. La question d’une hausse de la CSG n’a pas été abordée par le gouvernement, selon les syndicats.

- 13 722 : c'est le nombre de procédures de sauvegarde, de liquidation ou de redressement judiciaire prononcées par les tribunaux entre avril et juin, selon le dernier bilan de la société Altares. Le chiffre est impressionnant mais il est, en fait, meilleur qu'à la même période de l'an dernier. Il n'avait jamais été aussi "bas" depuis 2 ans. "Cette tendance pourrait confirmer que le plus gros des difficultés est derrière nous", estime les auteurs du rapport. Toutefois, 72 500 emplois sont touchés, le chiffre le plus élevé de ces cinq dernières années.

Laisser un commentaire

* Champs requis