Les étudiants boursiers pourront déjeuner pour un euro à la rentrée

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Ludivine Canard Modifié le 16 juillet 2020 à 15h31
Etudiants Cout Vie Augmentation 1
38%En 2019, 38% des étudiants étaient boursiers.

Le gouvernement continue sa lutte contre la précarité étudiante et annonce la mise en place de repas pour 1 euro pour les élèves boursiers.

Une annonce attendue par les associations étudiantes

Lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, le mercredi 15 juillet 2020, le Premier ministre, Jean Castex a annoncé que les élèves boursiers pourront bénéficier de repas à un euro dans les restaurants universitaires dès la rentrée prochaine.

Une annonce qui a ravi les associations étudiantes. Lors d’une enquête publiée le 13 juillet 2020, la FAGE, Fédération des Associations Générales Étudiantes avait alors conclut que 74% des étudiants avaient rencontré des difficultés financières, notamment pour s’alimenter dans les trois derniers mois.

Sur les réseaux sociaux, l'association crie victoire. « Après le travail des équipes de la FAGE, Jean Castex annonce le passage à 1€ des repas en restaurants universitaires pour les boursier.e.s ! Une étape primordiale ! Il faudra tout de même aller plus loin pour ne laisser personne sur le côté ! ». En France, plus d’un tiers (38%) des étudiants sont boursiers. Près de 720.000 élèves pourront donc prétendre à cette aide en septembre 2020.

Les jeunes, une priorité pour l’État.

Lors de la crise du coronavirus, le gouvernement avait mis en place une aide de 200 euros destinée à ceux qui percevaient les aides au logement ainsi qu’aux étudiants ayant perdu leur emploi à cause du confinement. Un coup de pouce qui concernait 800.000 étudiants en difficultés.

L’Etat a renouvelé son intérêt pour les jeunes puisque lors de son discours du 14 juillet, le président de la République a annoncé la mise en place d'un « dispositif exceptionnel d’exonération des charges pour les jeunes », destiné à favoriser l'emploi ; ainsi que de lutter contre le décrochage scolaire avec la création de 300.000 emplois d’insertion, 100.000 services civiques et 200.000 places de formation.

Un « plan jeunesse » qui sera discuté vendredi 17 juillet 2020 avec les partenaires sociaux.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Ludivine Canard est étudiante en école de journalisme à Paris. Elle a été stagiaire pour le Figaro économie et planet.fr.  Suivez-la sur Twitter : @CanardLudivine  

Aucun commentaire à «Les étudiants boursiers pourront déjeuner pour un euro à la rentrée»

Laisser un commentaire

* Champs requis