L’Euro 2012 : un business en or pour le foot européen

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure Japiot Modifié le 8 juin 2012 à 12h48

Pologne-Grèce : il ne s’agit pas d’un sommet politique sur la crise de l’euro, mais de l’affiche du match d’ouverture de l’Euro 2012, le championnat d’Europe des nations de football qui démarre ce vendredi. Une compétition qui, d’après Les Echos, devrait générer 1,34 milliard d’euros de revenus pour l’UEFA, l’instance dirigeante du football en Europe…

Co-organisé cette année par la Pologne et l’Ukraine, le spectacle s’annonce en effet très suivi par les amateurs du ballon rond. Or la commercialisation des droits médias génère à elle seule 62 % des recettes ! Les droits commerciaux en représentent 22 % et la billetterie 9 %.

L’UEFA a cependant également dû mettre la main à la poche : l’institution aurait dépensé plus de 500 millions d’euros pour financer notamment la location des stades, les frais de sécurité, les villes hôtes, l'hébergement et le transport, sans compter les 198 millions d'euros de primes aux équipes participantes.

Au final, elle prévoit néanmoins d'engranger un résultat net compris entre 200 et 250 millions d'euros pour cette quatorzième édition, soit légèrement moins que les 253 millions de l'Euro 2008. L’affaire reste plutôt rentable !

Laisser un commentaire

* Champs requis