Instagram et Messenger : Facebook doit désactiver des fonctionnalités en Europe

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 21 décembre 2020 à 11h57
Facebook Fonctionnalites Desactiver Instagram Messenger
18,5 MILLIARDS €En 2019, les bénéfices du groupe Facebook s'élevaient à 18,5 milliards d'euros.

Le géant des réseaux sociaux Facebook, doit s'adapter au nouveau règlement européen visant la vie privée et les communications électroniques. Une adaptation qui passe par la suspension de certaines fonctionnalités d'Instagram et Messenger en Europe.

Des fonctionnalités d'Instagram et Messenger en désaccord avec le droit européen.

Depuis quelques jours, une notification prévient les utilisateurs européens d'Instagram et Messenger que certaines fonctionnalités ne sont plus disponibles. Ainsi, lorsqu'un utilisateur européen ouvre son ou ses applications Facebook, le message d'alerte s'affiche : « Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles. Ceci est dû à de nouvelles règles concernant les services de messagerie en Europe. Nous mettons tout en œuvre pour les rendre à nouveau disponibles » Relayée par le site d'informations The Verge, cette suspension s'inscrit dans le nouveau règlement européen sur la vie privée et les communications électroniques.

Cette désactivation de certaines fonctionnalités est due à la directive européenne ePrivacy de 2002 qui vient réglementer la vie privée et les communications électroniques. Si elle date de 2002, pourquoi cette directive n'a-t-elle pas forcé Facebook à ces modifications, il y a déjà 18 ans ? Tout simplement parce que les États membres de l'Union européenne avaient jusqu'au lundi 21 décembre 2020 pour transposer ce règlement dans leur droit national.

Des fonctionnalités désactivées par Facebook temporairement

Parmi les fonctionnalités visées par cette désactivation, les réponses personnalisées chez Messenger et les stickers chez Instagram. Cependant, ce n'est pas tout, les surnoms dans les conversations, les sondages, et les filtres de réalité augmentée sont également visée par cette suspension, que Facebook prévoit comme temporaire.

En effet, dans sa notification Facebook précise : « Nous mettons tout en oeuvre pour les rendre à nouveau disponibles ». Ainsi, les fonctionnalités ne seraient que temporairement suspendues en Europe, le temps pour le géant Américain de les mettre à jour afin qu'elles respectent totalement les normes de l'Union européenne sur la vie privée et les communications électroniques.

Laisser un commentaire

* Champs requis