Faire de chaque Français un actionnaire de la SNCF

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Robert Lafont Publié le 15 juin 2014 à 17h07

Depuis 30 ans, c est le même scénario. À chaque tentative d évolution ou de réforme, les syndicats bloquent et utilisent le chantage de la grève pour faire reculer toute modernisation. Résultat, la SNCF qui a pourtant des personnels de qualité et des savoir-faire indéniables, recule et croule sous l'endettement. Pénalisant à la fois les clients passagers particuliers ou entreprises ...

Comment en sortir ? En imaginant un nouveau schéma qui rendrait la propriété de la Compagnie ferroviaire à chaque citoyen alors qu'aujourd'hui elle semble confisquée dans les mains de syndicats excessifs et politisés. Proposons de faire de chaque citoyen un actionnaire individuel de la SNCF ! Les actions ne pourraient être cédées pour éviter toute OPA. Avantage, c'est l'Assemblée Générale des actionnaires qui contrôlerait la gouvernance et les dirigeants de la SNCF. On peut aussi penser qu'enfin contrôlée par tout un chacun, la gestion s'améliorerait rapidement sans parler des dividendes que chaque citoyen pourrait toucher à terme.

Bien sûr, une telle réforme des statuts devrait s'accompagner d'une interdiction du recours à la grève, devenue inutile puisque ce sont les citoyens qui contrôleront directement la SNCF ! Cela ne peut être plus démocratique ! La SNCF, première coopérative nationale du pays : cela peut tout changer ! Et Bruxelles ne trouverait rien à y redire....

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Robert Lafont est un journaliste et entrepreneur français, président du groupe de presse éponyme qui publie près de quatre-vingts magazines, dont le célèbre magazine Entreprendre. Candidat à la reprise de France Soir, Le groupe Robert Lafont a relancé dernièrement une autre gloire de la presse française, Jour de France.

Laisser un commentaire

* Champs requis