La Fed reste en pause

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Franck Dixmier Publié le 25 janvier 2021 à 11h09
Fed Etats Unis Eclatement Bulle Actions
135%La dette des USA a atteint 135% du PIB.

La prochaine réunion du comité de politique monétaire de la Reserve fédérale américaine ne devrait donner lieu à aucune annonce et celle-ci devrait confirmer sa volonté de rester accommodante. Comme annoncé lors du précédent meeting de décembre, la Fed attendra des progrès notables dans ses deux objectifs, le plein emploi et l’inflation, pour faire évoluer sa politique. Or si l’on peut attendre une remontée du taux d’inflation courant 2021, les perspectives sur l’emploi sont encore très déprimées.

La Fed souhaite également se donner le temps de réévaluer ses prévisions sur les conséquences de la crise économique, la campagne de vaccination, ainsi que l’impact du paquet budgétaire voté par le Congrès fin décembre et du plan de sauvetage annoncé par Joe Biden à quelques jours de son investiture, dans un contexte de pandémie de coronavirus incontrôlée.

La communication de Jerome Powell sera toutefois scrutée de près par les investisseurs. Car, malgré le contexte, le débat sur un possible tapering (ralentissement des achats d’actifs) a déjà commencé dans les marchés, convaincus que le prochain mouvement de la Fed sera d’en faire plutôt moins que plus. Un changement de régime de la politique monétaire est une étape clé pour les investisseurs et les expériences de tapering de 2013 et 2018 sont encore dans toutes les mémoires. Ceux-ci seront donc à l’affut du moindre signe qui pourrait laisser à penser que les discussions ont démarré au sein même de la banque centrale.

Conscient des risques d’une communication prématurée sur le sujet, qui provoquerait une tension sur les taux et un resserrement des conditions financières alors que l’économie américaine reste encore fragilisée, Jerome Powell a pris les devants lors d’un discours à Princeton le 14 janvier. « Ce n’est pas le moment de débattre d’une sortie du programme de rachat d’actifs mensuel de 120 milliards de dollars ». Il devrait tenir le même discours lors du FOMC.

Nous estimons que la Fed pourrait commencer à communiquer sur un ralentissement de ses achats d’actifs en fin d’année, si le rebond de l’économie se matérialise au second semestre et si la campagne de vaccination permet une reprise de la consommation. Le séquencement de la politique de sortie de la Fed a d’ailleurs déjà été précisé : celle-ci commencera d’abord par ralentir ses rachats, puis les arrêter. Ce ne sera qu’à ce stade qu’elle pourra envisager une remontée des taux d’intérêt, qui n’est pas anticipée avant 2023.

Face au message de continuité de la politique monétaire de la Fed, les marchés devraient rester stables. Les tensions sur les taux à long terme nées à la faveur des élections sénatoriales en Géorgie, qui signalaient la probabilité d’une politique budgétaire plus agressive qu’anticipée, sont quelques peu retombées, et les taux d’intérêts à court restent fortement ancrés.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Franck a rejoint le groupe Allianz en 1995 où il a exercé diverses fonctions dans le domaine des taux. En 1998, il est devenu Directeur des Gestions Obligataires pour AGF Asset Management (aujourd'hui la branche parisienne d'Allianz Global Investors). Son rôle comprenait la responsabilité des portefeuilles d'assurance d'AGF, avant d’être nommé Directeur des investissements d'Allianz Global Investors en France entre 2008 et 2012. Depuis 2012, Franck était CIO Europe pour les activités de gestion de taux et de portefeuilles d’assurance et depuis 2015, Directeur des gestions obligataires Monde. De 2012 à la fusion de la filiale française dans Allianz Global Investors Europe GmbH en 2014, Franck était également Directeur général d'Allianz Global Investors France.  En 2020, Franck est nommé Global CIO Gestion de Taux. Franck est titulaire d'une maîtrise en finance de l'Université Paris Dauphine ainsi que d’un diplôme de 3e cycle d’Economie (Paris Dauphine).

Aucun commentaire à «La Fed reste en pause»

Laisser un commentaire

* Champs requis