Les pitreries n’en finissent plus

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Bill Bonner Publié le 21 mai 2021 à 14h43
Tesla Bitcoin Elon Musk 2
42,5%42,5% de la valeur du marché des crypto est détenue par le Bitcoin.

L’inflation, la Fed, Elon Musk, Dogecoin, Shiba, Internet Computer… On compte tellement d’idioties ces temps-ci qu’il y a de quoi avoir le vertige. Et visiblement, ce n’est pas fini – loin de là.

Ces derniers jours, le bus de l’inflation – que l’on attendait depuis longtemps – est arrivé en ville. Le Bureau américain des statistiques de l’emploi – qui se comporte un peu comme un gendarme équipé d’un radar quelque peu défaillant – a rapporté que l’Indice des prix à la consommation (IPC) américain avait dépassé la limite… roulant au rythme le plus rapide de ces 40 dernières années.

Tout cela vient perturber les marchés boursiers, les investisseurs s’inquiétant du fait que la Réserve fédérale soit contrainte d’augmenter les taux d’intérêt afin d’éviter un emballement de l’inflation.

En regardant les choses de plus près, on s’aperçoit que les prix de l’immobilier et certains prix à la production atteignent déjà des hausses à deux chiffres.

Heureusement, la Fed, les médias et les économistes habituels sont sortis en force, expliquant pourquoi il n’y avait pas à s’inquiéter des chiffres de l’inflation.

En fait, c’est bien simple, il n’y a pas d’inflation : « Nous partons d’une base extrêmement faible… depuis les planchers de la panique liée au Covid-19 », ont-ils expliqué.

« De plus, un peu d’inflation est une bonne chose », ont-ils poursuivi. Cela « signe une reprise solide »… et cela « aide à compenser des années de chiffres d’inflation sous-optimaux ».

Combinés, les deux arguments de la défense ressemblent un peu à ceux de cet avocat qui affirmait que son client n’avait jamais rencontré la jeune fille… « et puis de toute façon, comment pouvait-il savoir qu’elle était mineure ? »

Le deuxième argument annule le premier. Mais cela n’a guère d’importance. Les oiseaux doivent voler. Les poissons doivent nager. Et les autorités doivent fabriquer de l’inflation.

C’est l’inflation ou la mort

… Et tôt ou tard, l’inflation apparaîtra dans les prix à la consommation.

Le plus fou de tous

Quant à Elon Musk… que Dieu le bénisse… et lui vienne en aide…

Non content d’avoir semé le chaos du côté de Dogecoin

… et fait chuter Bitcoin en déclarant que Tesla n’accepterait plus la cryptomonnaie en paiement tant que la société n’aurait pas trouvé le moyen de miner de nouveaux coins sans utiliser autant d’électricité…

… Il a causé une ruée vers d’autres cryptos encore plus étranges, les investisseurs devant bien aller quelque part.

SHIB fait partie des gagnants – une autre monnaie bizarre et canine, une parodie de parodie. Elle a grimpé de 1 700% en une semaine… poussant le créateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, à « brûler » – c’est-à-dire détruire – 410 000 milliards de jetons SHIB, l’équivalent de 6,4 Mds$, qu’il détenait jusqu’alors.

Tout cela prouve, du moins à nos yeux, que tenter d’investir dans les cryptos revient à s’appuyer sur la « théorie du plus idiot que soi » alors qu’on joue au poker dans un asile d’aliénés.

Ils sont tous fous…

… Et on est peut-être soi-même le plus fou de tous.

La résurrection de Doge

Mais attendez… ce n’était pas tout.

Elon n’avait pas fini ses pitreries. Un tweet a permis de ressusciter Doge : « Voulez-vous que Tesla accepte les Doge ? » a demandé Musk à ses fans – indiquant en outre que Tesla pourrait vendre son tas de 38 300 bitcoins.

Le dogecoin s’est repris… tandis que le bitcoin continuait de chuter… atteignant une perte de plus de 30%.

Musk a ajouté que si Doge n’était pas prêt à se développer suffisamment, il fonderait peut-être sa propre crypto.

On trouve déjà quelque 7 800 sortes de cryptomonnaies. Evidemment, il y avait déjà assez de voitures avant qu’Elon ne mette sa Tesla sur le marché.

M. Musk était probablement encouragé par un récent lancement.

Plus tôt ce mois-ci, « Internet Computer », une nouvelle crypto – dotée ce de qui est peut-être le nom le plus accrocheur de toute la cryptosphère –, est sortie. En 24 heures, elle avait atteint une valeur de marché de 45 Mds$ (environ 25 Mds$ à l’heure où nous écrivons ces lignes).

Complètement dépassé

Ainsi… qu’on observe le secteur privé ou le secteur public… les cryptos ou les déficits fédéraux (déjà en bonne voie pour atteindre un record de huit mois, à plus de 2 000 Mds$)… Elon ou Janet, Joe et Jerome

… Eh bien, tout le monde est fou.

A moins que nous soyons trop « dépassé » pour bien comprendre ce qu’il se passe.

Peut-être que nous sommes simplement à l’une de ces époques où il faut être jeune… ou bien victime d’un traumatisme crânien… pour comprendre. Au-delà de 50, on ne peut pas vraiment comprendre.

Nous nous demandons simplement si les « 50 » désignent l’âge ou le QI.

Pour plus d'informations et de conseils de ce genre, c'est ici et c'est gratuit

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fondateur et président d'Agora Inc., une maison d'édition publiant des lettres d'information financières pour les investisseurs particuliers.