La Ferrari California se dote d’un Turbo pour sa nouvelle version

Par Speed Fans Publié le 13 février 2014 à 6h56

Notre périple à Balocco, la piste d’essais du Groupe Fiat, nous avait donc permis de voir juste ! Ferrari annonce la nouvelle California T… Avec un T comme Turbo. Changement d’ère et retour dans le passé et la suralimentation si on se rappelle feue la F40, mais aussi la 288 GTO et la 208 Turbo.

Vraie nouveauté ? Fausse nouveauté ? Un peu des deux. Le coupé cabriolet, jusqu’alors modèle le plus ancien au catalogue Ferrari fait sa mue. Cette California T, au toit toujours rétractable en 14 sec, change d’horizon sur le plan mécanique.

Elle adopte un V8 3.8 turbo de 560 ch à 7 500 tr/min et 755 Nm (!) à 4 750 tr/min pour un 0 à 100 km/h plié en 3,6 sec et une v-max chiffrée à 316 km/h. Les 490 ch de l’actuelle California (V8 4,3 l à injection directe) sont loin. Ah, précision non négligeable : le poids à sec de cette California T est annoncé à 1 625 kg contre 1 660 kg à la California atmo. Ce moteur est-il inédit ? Partiellement, car selon toute vraisemblance, c’est déjà une version de ce bloc, made in Maranello, qui anime la Maserati Quattroporte.

En passant par la case suralimentation, moins noble peut-être, cette California T revendique de sacrés gains de conso et d’émissions de CO2. Et oui, désormais, qu’on le veuille ou non, ces sacro-saintes données sont incontournables. La California T réclame en théorie 15 % d’essence en moins que l’actuelle à 10,5 l/100 km pour des émissions de CO2 contenues à 250 g/km (recul de 20 %).

Ferrari détaille aussi “une courbe de couple qui augmente constamment sur toute la plage de régimes grâce à la Gestion Variable de Suralimentation (ou Variable Boost Management)”. Et si on doutait encore de la présence d’un turbo, l’indicateur de pression le rappelle greffé entre les deux aérations au centre du tableau de bord (et puis le capot doublement aéré aussi à l’extérieur).

Et la sonorité dans tout ça ? Chantera ou ne chantera pas ce V8 3,8 l turbo injection directe ? Réponse de Ferrari qui lâche avec assurance la “bande-son la plus excitante qu’aucun turbo n’ait jamais produite.”

Tout ceci posé, le restylage serait presque secondaire avec un look inspiré des dernières FF et LaFerrari notamment, un habitacle bichonné, des livrées de carrosserie inédites, etc. Tout ceci on en reparlera lors de la présentation cette California T à Genève. Plus de vingt ans après la F40, retour au turbo soit clairement la grosse info pour le coupé cabriolet de Maranello.

Plus d'articles sur SpeedFans

Speedfans.fr est le blog des vrais passionnés de l’automobile. Animé par les équipes du magazine EVO et Octane, le site se concentre sur les voitures-plaisir qu’il montre sans complaisance sous tous les angles : essais, actus, fun, vidéos

Aucun commentaire à «La Ferrari California se dote d’un Turbo pour sa nouvelle version»

Laisser un commentaire

* Champs requis