Le financement participatif en forte hausse en 2020

Par Anton Kunin Modifié le 11 février 2021 à 10h53
France Finances Publiques Deficit Etat
6La taille du secteur du financement participatif a été multipliée par 6 entre 2015 et 2020.

Les montants versés par les ménages français et les entreprises au titre du financement participatif ont connu un bond en 2020 : 1,02 milliard d’euros a été collecté sur les plateformes de financement participatif au cours de l’année écoulée, soit une croissance de 62% par rapport à 2019, apprend-on du Baromètre du financement participatif édité conjointement par Mazars et l’association Financement Participatif France (FPF).

Des montants en hausse sur l’ensemble des catégories

C’est un jalon important pour le secteur du financement participatif : en 2020, pour la première fois, le montant total versé par les Français au cours d’une année a dépassé le milliard d’euros. Au total, ce sont 15.616 projets et entreprises qui ont été financés.

Si le secteur du don a stagné autour de 80 millions d’euros en 2018 et 2019, il a connu un pic en 2020, avec une collecte de 218,5 millions d’euros, dont 52 millions à destination de projets humanitaires et solidaires. S’agissant des dons sans récompense, le montant moyen a là aussi bondi : 249 euros contre 93 euros en 2019. Hausse également pour le financement participatif en prêt : en 2020, ce sont plus de 741 millions d’euros qui ont été collectés sur les plateformes contre 508 millions d’euros en 2019.

Le secteur du financement participatif en voie vers la maturité

Si la majeure partie des projets ont été financés par des particuliers (54.162 projets financés en 2020), un nombre également important l'ont été par des acteurs de l'économie sociale et solidaire (43.202). Les entreprises (TPE, PME et ETI) en ont financé 13.796, les start-up 2.950, les opérateurs immobiliers 608 et les autres acteurs (collectivités notamment) 898.

S’agissant des acteurs du marché, le secteur se stabilise. En 2020, pour la première année depuis 2026, une baisse du nombre de nouveaux entrants sur le marché a été constatée. Au 31 décembre 2020, l’Orias – le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance – dénombrait 166 intermédiaires en financement participatif (IFP : plateformes de don et prêt) et 62 conseillers en investissements participatifs (CIP : plateformes d’investissement en capital, obligations, et minibons).

Laisser un commentaire

* Champs requis