Le fonds souverain chinois n’achèterait pas d’Eurobonds

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 7 juin 2012 à 16h26

Le fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC) a réduit ses investissements en actions et en obligations européennes. La Chine estime que le risque d'eclatement de la zone euro est trop importat pour risquer des investissements trop importants sur le vieux continent. C'est en tout cas le souhait du président du CIC Lou Jiwei dans une interview au Wall Street Journal. Il a ajouté que la Chine ne devrait pas non plus acheter d'euro-obligations si ces dernières venaient à être émises, "le risque étant trop élevé, et le rendement trop faible. Il y a un risque que la zone euro éclate et ce risque est en hausse", a déclaré Lou Jiwei au quotidien.

Il n'a pas détaillé les proportions dans lesquelles le fonds, qui gère 410 milliards de dollars, avait réduit ses investissements en Europe, mais, selon le journal, le président de CIC a indiqué que le fonds avait abaissé son exposition à l'ensemble des marchés publics européens. Lou Jiwei a toutefois ajouté que le CIC continuait à investir en Europe à travers des fonds d'investissement et des détentions en direct, y compris dans le secteur des infrastructures.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Aucun commentaire à «Le fonds souverain chinois n’achèterait pas d’Eurobonds»

Laisser un commentaire

* Champs requis