Frais de tenue de compte : les banques vont-elles y renoncer ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 23 juin 2016 à 10h22
Monnaie Argent Creation Banque Centrale Bce Effet Croissance Economie
30Les frais de tenue de compte coûtent en moyenne 30 euros.

Les banques pensaient sans doute que cela allait passer comme une lettre à la poste. Las, l’entrée en vigueur de nouveaux frais bancaires, estampillés « frais de tenue de compte » suscite la colère de nombreux clients.

Un nouveau service payant obligatoire

En 2016, plusieurs grandes banques (BNP, LCL, Société Générale) françaises ont décidé de facturer à leurs clients des frais de tenue de compte. La note avoisine les 30 euros par an, et en échange, l’établissement promet de surveiller au jour le jour la bonne tenue de votre compte, à la fois de vos paiements et de vos encaissements, et surtout de surveiller vos opérations et vos données personnelles. Etant donné le nombre de piratages et de vols de data, cela s’imposait.

Mais de nombreux clients trouvent que la facture est trop salée. Et ils le font savoir à leur conseiller. Certains exigent des exonérations, négocient âprement le montant des frais, voire contestent carrément leur existence et refusent de payer.

Devant une telle bronca, les banques sont bien obligées de faire marche arrière, au risque de perdre leurs clients et de les voir filer vers les banques en ligne qui, elles, ne facturent aucun frais de tenue de compte.

LCL, Société Générale, même bronca

LCL vient d’annoncer qu’elle reporte d'un trimestre la facturation des comptes courants. Avant de facturer tous les trimestres 6 € à ses clients, elle doit d'abord « apporter des aménagements techniques » à cette tarification. La banque avait dû déjà pourtant consentir à des réductions, notamment pour les clients dont le salaire est domicilié chez elle (-25 %) et pour ceux qui opteraient pour le relevé de compte dématérialisé (-25 % supplémentaire).

La Société Générale aussi a reporté de six mois l’entrée en vigueur de cette mesure. Et elle assure que les deux-tiers de ses clients ne seront pas concernés par ces nouveaux frais.

Pour savoir si votre banque facture des frais plus importants que ses concurrentes, il suffit de se rendre sur le site internet tarifs-bancaires.gouv.fr, créé par le gouvernement. Ce comparateur est entièrement neutre, gratuit sans publicité et sans collecte d'informations. Les frais mis en œuvre par 155 banques, qui représentent 98 % du marché, sont passés au crible. Chaque client peut savoir en temps réel combien lui sont facturées par sa banque des opérations de type virement permanent, retrait d’argent dans un distributeur, commande d’un nouveau chéquier ou tout simplement les frais de tenue de compte. Le fonctionnement du site est en outre relativement simple.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Frais de tenue de compte : les banques vont-elles y renoncer ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis