France : 187 200 emplois ont vu le jour en 2016

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Emma Jouve Modifié le 9 mars 2017 à 10h33
Emploi Chomage Relocalisation Entreprises France Echec
- 0,8 %Les secteurs de l'industrie et de la construction connaissent une baisse des emplois de 0,8 %.

Lors des trois années précédentes, la France avait détruit des emplois. Alors l'annonce d'une hausse de leur nombre à un niveau que l'on n'avait plus connu depuis la crise de 2008 donne un brin d'espoir. Cependant, le temps n'est pas au beau fixe dans tous les secteurs.

Un pari gagné pour le gouvernement

Alors que tout le monde a les yeux rivés sur les chiffres du chômage, l'Insee fait le point sur le nombre de créations d'emploi en 2016. Les chiffres sont surprenants, c'est du jamais vu depuis 2007, avant la crise financière. Ce sont 187 200 postes qui ont été créés dans le secteur marchand. C'est un peu moins que ce qui avait été estimé en février (191 000), mais cela reste une bonne nouvelle.

L'an dernier, Michel Sapin avait révélé que le Gouvernement espérait voir la création de 190 000 d'emplois. Ce chiffre est presque atteint. L'objectif était pourtant ambitieux puisqu'il consistait à doubler le nombre de postes qui ont été créés en 2015, tout cela en ayant un PIB (produit intérieur brut) inférieur de 0,1 %.

L'intérim acteur principal des bons résultats

L'intérim serait à l'origine de ces bons résultats, du moins en partie. L'an passé, il a enregistré 70 200 offres supplémentaires. C'est une hausse de 12 %. Si 1 900 postes ont été perdus au troisième trimestre, ils ont été rattrapés par le gain de 2 200 au dernier trimestre. L'intérim est au niveau le plus haut que l'on ait connu depuis 2008. Il est considéré comme un précurseur des tendances de l'emploi.

Globalement, les augmentations du nombre de postes concernent essentiellement le secteur tertiaire. Dans celui-ci, l'emploi gagne 1,9 %.

Les usines disent adieu à 1 million de postes en 15 ans

Malheureusement, certains secteurs n'ont pas la même dynamique. « L'industrie et la construction détruisent encore plus d'emplois qu'ils n'en créent », résume l'Insee. Le premier a perdu presque 25 000 postes, le second : environ 11 000. Ces chiffres représentent une baisse de 0,8 %. En 15 ans, les usines ont perdu près d'un million d'emplois.

Pour le septième trimestre consécutif, le secteur privé reste celui qui crée le plus d'emploi en France. L'Insee doit publier ses chiffres du chômage 2016 la semaine prochaine.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste à Zoomdici.fr et étudiante à l'ESJ Pro Lille Montpellier. De passage pour deux semaines dans la rédaction d'EconomieMatin.

Laisser un commentaire

* Champs requis