France, le Caliméro du bonheur

Par Olivier Sancerre Modifié le 13 décembre 2022 à 20h40

Les citoyens de la cinquième puissance économique sont parmi les plus pessimistes au monde, rejoignant ainsi des pays en guerre comme l'Irak dans le malheur ressenti.

La France, petit pays triste

Ça n'est pas nouveau, mais un sondage BVA-WIN-Gallup le souligne une fois encore en cette fin d'année : les Français sont parmi les plus pessimistes sur le globe. À croire que le ciel nous est tombé sur la tête… Seuls 6% des interrogés hexagonaux pressentent une amélioration pour 2015. Sur les 65 pays représentés dans cette enquête, il n'y a guère que les Autrichiens et les Belges pour faire pire.

Dans le détail, 33% des Français estiment que l'année prochaine ressemblera à 2014 sur le plan économique; 57% prévoient une année difficile économiquement parlant. Il n'en est que 17% à penser que 2015 sera meilleur que 2014.

Le bonheur n'est pas égal à la richesse

Tout cela n'aide pas à réenchanter les lendemains. Malgré ce pessimisme noir et profond, les Français ne se disent pas si malheureux. 11% seulement se disent dans ce cas, contre 43% qui se sentent heureux. L'indice de bonheur de l'Hexagone situe toutefois le pays à la 58ème place, en compagnie de la Roumanie, de la Grèce… et de l'Irak.

À l'inverse, ce sont dans quelques uns des pays les moins bien nantis que les habitants se disent le plus heureux, comme au Nigeria, en Inde, aux Fidji, mais également en Arabie Saoudite : 75% des populations locales estiment que 2015 sera meilleur que l'année en passe de se terminer. Parmi les pays les plus « heureux » (80% de la population s'y déclare comme tel), on trouve des contrées peu fortunées comme l'Azerbaïdjan, le Panama, l'Indonésie, ou encore plus près de nous la Finlande.

Bonne année malgré tout !

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «France, le Caliméro du bonheur»

Laisser un commentaire

* Champs requis