La France, le pays où les frais bancaires sont les plus chers

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 8 juin 2022 à 9h06
Frais Bancaires Hausse Clients
1,8 milliardLes frais d?incidents bancaires sont estimés à plus de 1,8 milliard d?euros en rythme annuel en France.

Il y a des premières places que l’on céderait bien volontiers à d’autres. je ne vous fais pas la liste, elle est malheureusement très, trop longue. Je regrette en revanche de découvrir que nous continuons à décrocher des médailles... en plomb.

Frais d'incidents bancaires : 1,8 milliard dans la poche des banques françaises

La dernière qui vient de nous être attribuée, c’est celle de pays où... les frais d’incidents bancaires sont les plus élevés au monde. Tenez vous bien : ils sont 17 fois plus chers, plus élevés, en France, comparés à ce qui se pratique chez nos voisins allemands. Ils sont encore 8 fois plus élevés chez nous qu’en Italie. Et “seulement” trois fois plus élevés que chez nos voisins belges.

C’est scandaleux, car les frais d’incidents bancaires sont estimés à plus de 1,8 milliard d’euros en rythme annuel. 1,8 milliard qui sortent donc de vos poches, de nos poches, et contribuent aux résultats des banques, qui n’ont rien d’honteux. La plupart des banques françaises affichent des profits insolents, qu’on se le dise.

Les frais d'incidents bancaires sont remboursables

Les banques, pour leur défense, affirment que ces frais couvrent le temps nécessaire au conseiller de clientèle pour intervenir. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont appelés “frais d’intervention” bien souvent. Sauf qu’en réalité, la plupart de ces frais sont totalement automatisés. Paf, dès qu’un probleme se présente, que le conseiller bancaire mette les doigts dans le moteur ou non, les frais tombent. Et quand il y a plusieurs incidents de suite, ou concomitants, ils s'additionnent jusqu’à un certain plafond.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de réclamer le remboursement de ces frais. Mais pour cela, encore faut-il tirer la manche de son conseiller. Bien sûr, le mail, c’est très pratique, mais le mieux, c’est de se déplacer.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «La France, le pays où les frais bancaires sont les plus chers»

Laisser un commentaire

* Champs requis