Covid-19 : les Français « persona non grata » à Monaco

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 15 février 2021 à 11h49
Monaco Test Covid Restriction Frontiere
115700 EUROSÀ Monaco, le PIB par habitant est de 115.700 euros.

Les relations entre la principauté de Monaco et la France se tendent, alors que les restrictions de circulation pour limiter la diffusion du virus Sars-CoV-2 se multiplient en Europe. Et c’est une mauvaise nouvelle pour les vacanciers qui se sont rendus dans le sud-est de la France pour passer quelques jours au bord de la mer…

Passe d’arme et restrictions entre la France et Monaco

Tout a commencé lorsque la France a décidé de fermer les frontières au sein de l’Union européenne en limitant l’accès depuis l’étranger aux seules personnes pouvant présenter un test Covid-19 négatif réalisé au maximum 72 heures avant. Les Monégasques ont été inclus dans la décision… ce qui a limité leurs déplacements, et qui n’a pas plu au gouvernement de la principauté.

Pour Monaco, cette décision qui limite l’accès à la France aux ressortissants monégasques et, surtout, aux Français résidant dans la principauté est tout simplement contraire à la convention franco-monégasque qui instaure la libre-circulation entre les deux pays, pour les ressortissants des deux pays.

Assouplissement côté français, durcissement côté monégasque

Face à des règles compliquées et qui limitent la circulation des Monégasques, la principauté a décidé de faire de même. Et ce même si la préfecture des Alpes-Maritimes a assoupli, samedi 13 février 2021, les règles et autorisant les résidents de Monaco à entrer dans les Alpes-Maritimes pour 24 heures maximum sans test PCR (mais pas plus longtemps).

Monaco a donc annoncé que dès dimanche 14 février 2021, il en sera de même pour les Français : les travailleurs frontaliers, les étudiants, les scolaires et les résidents des Alpes-Maritimes ont le droit de se rendre à Monaco sans test PCR pour une durée de 24 heures. Pour les autres résidents Français, et pour des durées supérieures à 24 heures, un test PCR de moins de 72 heures est désormais obligatoire pour rentrer à Monaco, qui va réaliser des contrôles à sa frontière.

Les touristes qui se sont rendus en Côte-d’Azur pour les vacances de février sont désormais prévenus : pas de Monaco pour eux.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis