Free Mobile veut couper la facture du forfait 4G par deux

Par Olivier Sancerre Modifié le 22 novembre 2013 à 16h19

Free Mobile s’apprête à rejouer le coup de la facture divisée par deux, mais cette fois dans la 4G. Après avoir bousculé le paysage de la téléphonie en France en 2012, l’opérateur trublion compte renouveler son exploit.

Les opérateurs craignent pour leurs marges

Le lancement des réseaux 4G et des offres afférentes ont permis aux trois opérateurs historiques (Orange, SFR et Bouygues Telecom) d’augmenter le prix de leurs forfaits, plus ou moins sensiblement - les abonnements 4G varient entre 30 et 50 euros par mois. L’occasion est en effet trop belle de ne pas remonter des marges mises à mal par les offres low cost de Free Mobile sur lesquelles les opérateurs ont dû s’aligner.

Mais au contraire de ses concurrents, Free Mobile n’a pas encore déployé son réseau 4G qui est en cours de déploiement. En attendant, Xavier Niel, fondateur d’Iliad (maison-mère de Free) prépare le terrain : dans une interview pour le magazine de France 2 Complément d’Enquête, il déclare vouloir « recommencer par rediviser par deux les prix du marché ». « On ne va pas se priver », lance t-il bravache.

Orange, SFR et Bouygues dans le collimateur

Au vu du tremblement de terre provoqué par le lancement de Free en janvier 2012, cette nouvelle déclaration choc a dû faire trembler dans les états-majors des opérateurs historiques. Mais il reste encore à Free à lancer son réseau 4G, ce qui risque de prendre du temps. Un peu de sursis avant de couper les prix par deux…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis