Dans le futur d’Uber, le permis de conduire sera inutile

Par Olivier Sancerre Modifié le 20 octobre 2016 à 19h47
Uber 40 Millions Passagers 1
50$La dépense moyenne mensuelle d'un client Uber est de 50 $.

Uber est devenu pour bon nombre d'urbains un complément indispensable pour se déplacer. En particulier pour les populations accros à leurs smartphones qui apprécient l'absence presque totale de friction pour obtenir un véhicule rapidement.

Travis Kalanick, créateur et PDG du service de VTC, sait bien qu'il a entre les mains une entreprise qui ne peut que croitre et prospérer… si, évidemment, les législations des pays où Uber est présent ne lui mettent pas de bâtons dans les roues ! En attendant de régler cette bataille juridique — et elle est très loin d'être terminé —, le patron de la société s'est réjoui des très bons chiffres engrangés jusqu'à présent.

40 millions de passagers chaque mois

Lors d'une conférence Vanity Fair qui s'est tenue à San Francisco, il a révélé qu'Uber faisait voyager 40 millions de passagers « actifs » chaque mois, c'est à dire ceux qui se servent de l'application et commandent au moins un voyage par mois. En moyenne, ces clients dépensent 50 $ chaque mois. Et Uber a rétribué ses chauffeurs entre 1,5 et 2 millions de dollars en septembre.

Un permis expiré

Kalanick a également indiqué, amusé, que son permis était maintenant expiré, et que par conséquent il ne se déplaçait plus qu'en Uber ! Une déclaration bravache à ne pas prendre forcément au pied de la lettre, mais qui sera sans doute le lot commun de bon nombre d'urbains qui vont combiner transports publics et VTC pour leurs déplacements en ville.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Dans le futur d’Uber, le permis de conduire sera inutile»

Laisser un commentaire

* Champs requis