La généralisation des téléconsultations accélérée suite au confinement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Alcoy Publié le 27 mai 2020 à 15h22
France Sante Developpement Telemedecine Technologies
25 EUROSLe prix de la consultation chez un médecin est de 25 euros en France.

Une étude récente publiée par l’Institut Paris Région sur l’impact du confinement, lié à la crise du Covid-19, sur l’avenir de la télémédecine en Ile de France, indique que la généralisation du recours aux téléconsultations pourrait conduire à une baisse de 300 000 à 500 000 déplacements quotidiens. Il ressort également que le nombre de téléconsultations en France avant la pandémie s’élevait à 10 000 par semaine et aurait atteint plus d’un million au cours de la dernière semaine d’avril, soit une multiplication par 100.

Si cette évolution est un pas très positif pour désengorger les salles d’attentes et en matière de mobilité, cela renforce plus que jamais la question incontournable du maintien des réseaux et de la sécurité des données de santé qui circulent.

L'adoption de la télémédecine s’est accélérée avec la pandémie du COVID-19. Elle s’est naturellement présentée comme une alternative sûre aux visites physiques afin de réduire l'exposition au virus. Alors que les gouvernements du monde entier ont émis dès le mois de mars des ordonnances de distanciation sociale, l'utilisation et le volume des applications de télémédecine telles que Doctolib ont considérablement augmenté. Dans ce contexte, les entreprises doivent cependant s'assurer de la capacité de leur infrastructure technologique à apporter aux patients et aux professionnels de la santé une expérience sans faille. Ces mesures sont d’autant plus cruciales depuis le début de la crise sanitaire pour être capable d’assurer un service continu et performant.

Bénéficier d’une qualité de connexion et de vidéo est en effet indispensable ; d’une part pour un diagnostic précis et d’autre part, pour favoriser une communication patient/soignant claire et formuler les prescriptions adaptées. Dans ce contexte, les spécialistes informatiques jouent un rôle clé et doivent prendre des mesures pour assurer la visibilité des performances de ces services. En effet, les interruptions d’appels, l'impossibilité d'accéder à l'application ou de s'y connecter, ou la voix ou la vidéo saccadée sont des exemples de problèmes à éviter.

L’augmentation du trafic, comme celle intervenue avec la crise sanitaire, peut conduire à divers problèmes allant du simple accès à une application de prise de rendez-vous, en passant par des indisponibilités, retardant ou empêchant complètement le patient de se connecter. L'une ou l'autre de ces situations peut allonger les délais de traitement ou forcer un patient à se contenter d'un rendez-vous en personne qui peut être difficile à obtenir ou à risque pour sa santé. C’est pourquoi des tests réseau ciblés permettent de découvrir rapidement tout problème de disponibilité, ce qui réduira les longs délais d'accès pour les patients ayant besoin d’une téléconsultation. De telles mesures offrent une visibilité complète aux équipes IT et leur permet de mettre en œuvre des correctifs rapidement, ainsi que d’assurer la disponibilité des services, des connexions rapides et une voix et vidéo de haute qualité.

Si l’on se projette dans notre monde "post-pandémie", les rendez-vous virtuels se généraliseront indéniablement pour les consultations simples. C’est pourquoi les équipes informatiques et réseau, ainsi que les fabricants, doivent veiller à une qualité optimale de l'expérience vocale et vidéo sur les smartphones, les tablettes et les ordinateurs. Pour reprendre le parallèle du désengorgement des routes en région parisienne, le réseau doit lui aussi permettre une circulation fluide pour que l’embouteillage ne se reporte pas sur les téléconsultations, obligeant les patients à revenir aux méthodes de consultation traditionnelles ne nécessitant pas de rencontre de visu.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Spécialiste de la sécurité, chez NETSCOUT.

Laisser un commentaire

* Champs requis