Grippe, gastro et bronchiolite en forte chute grâce au Covid-19

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 4 janvier 2021 à 16h53
Bebe Pleurs Auscultation
0 et 4Les urgences pédiatriques recensent en moyenne entre 0 et 4 cas de bronchiolite par jour.

Les médecins et Santé publique France sont unanimes : la grippe, la gastroentérite, la bronchiolite et autres maladies infectieuses ont fortement chuté cette année. Merci le Covid-19 ? Non, merci les gestes barrières !

Pas de patient en réanimation pour motif de grippe

Tous les hivers, le tiercé gagnant grippe-gastro-bronchiolite bat son plein et fait de nombreux malades. Sauf cette année où le Covid-19 a semble-t-il changé la donne. Tout le monde se focalise sur le coronavirus et pour cause, les autres maladies connaissent une véritable chute libre.

Dans son dernier bulletin datant du 30 décembre 2020, Santé publique France indiquait qu’en Métropole il n’y avait « pas de circulation active des virus grippaux identifiée par les réseaux de surveillance dédiés » et « pas de virus grippaux détectés par les réseaux de surveillance dédiés ces dernières semaines » en Outre-mer. La raison ? Elle est simple, les Français appliqueraient correctement les gestes barrières.

Selon Santé publique France, « depuis le 5 octobre 2020, aucun cas grave de grippe n’a été signalé par les services participant à cette surveillance ». Aucun malade ne serait allé en réanimation pour motif de grippe. D’ailleurs, les médecins généralistes affirment accueillir très peu de cas dans leurs cabinets.

Baisse de la gastro, des angines, des rhumes et des bronchiolites grâce aux gestes barrières

Et ce n’est pas tout ! D’après Paul-Henry Rocca, médecin généraliste à Bordeaux, « On a une diminution des pathologies infectieuses de manière générale : beaucoup moins d'angines, de pneumopathies, de rhinopharyngites… » rapporte France Info. Quant aux gastro-entérites qui connaissent en général un pic au moment des fêtes, elles sont devenues rares.

Même phénomène pour la bronchiolite, une infection virale contagieuse qui touche les bébés et les jeunes enfants. Les urgences pédiatriques recensent en moyenne entre 0 et 4 cas par jour, alors que les années précédentes il y en avait « entre 10 et 30 ».

Moralité : pour être en meilleure santé, il faut se laver les mains et éviter d’éternuer et de tousser sur son voisin. La crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Covid-19 aura au moins eu l’intérêt de sensibiliser la population française aux gestes barrières qui n’étaient visiblement pas beaucoup appliqués jusqu’à présent.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Laisser un commentaire

* Champs requis