Le gouvernement lance Moncompteformation, une appli pour mieux se former

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 22 novembre 2019 à 12h18
Formation
500 €Sur le Compte Personnel de Formation (CPF), 500 euros sont crédités chaque année.

Acquérir de nouvelles compétences.. et même, apprendre un nouveau métier, quand on est salarié, même à temps partiel, intérimaire, ou indépendant, c’est un droit.

Un compte de formation dédié

Et pour cela, vous accumulez des droits, autrefois, en points, aujourd’hui, en euros sur un compte formation dédié. C’est totalement automatique. Seulement voilà, il faut bien le dire, pour l’instant, pour accéder à une formation, si ce n’est pas organisé par l’employeur, c’est un peu la croix et la bannière. Les choses devraient changer avec le tout nouveau site internet moncompteformation.fr, et l’application mobile du même nom qui l’accompagne.

Sur ce site, vous pourrez trouver la formation dont vous estimez avoir besoin, et demander un devis personnalisé directement en ligne. Sachant que l’on crédite 500 euros par an sur son compte, quand on travaille à temps plein, et qu’une formation coûte, en moyenne, 1.400 euros, il suffit d’avoir travaillé 3 ans pour pouvoir suivre une formation gratuitement.

Trouver votre formation

Si vous êtes salarié depuis des années, et n’avez jamais suivi de formation, en théorie, votre compte déborde de droits, il est au maximum, c’est-à-dire 3.240 euros. De quoi vous payer plus de deux formations.

À noter que grâce à ce dispositif, vous êtes totalement libre de votre choix de formation. Si vous faites de la comptabilité et avez envie d’apprendre le biniou, libre à vous. Étudiez d’abord quand même un peu les débouchés du métier que vous envisagez d’apprendre, ou de la compétence nouvelle à laquelle vous songez..

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Le gouvernement lance Moncompteformation, une appli pour mieux se former»

Laisser un commentaire

* Champs requis