Amazon : grève massive dans les entrepôts français sur fond de salaires

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 avril 2022 à 8h43
Amazon Abonnement Prime Tactiques 1
4,5%L'inflation en France en mars 2022 a été de 4,5% sur un an.

Mauvaise nouvelle pour les clients qui comptent commander chez le géant du e-commerce Amazon cette semaine du 4 avril 2022 : une grève massive frappe l’ensemble des entrepôts du groupe. En cause : les négociations très tendues entre la direction et les syndicats concernant des augmentations de salaires, alors que l’inflation en France atteint des niveaux historiques.

Amazon propose une augmentation de salaire inférieure à l’inflation

Le conflit qui oppose les syndicats du géant du e-commerce et la direction est simple : l’augmentation proposée par cette dernière est de 3%, ce que les syndicats jugent tout simplement insuffisant. Il faut dire qu’elle serait inférieure à l’inflation dont les niveaux, record, ont atteint 4,5% en mars 2022. Or, ce niveau pourrait continuer d’augmenter alors que la crise en Ukraine s’enlise et que les sanctions contre la Russie se multiplient de la part de l’Occident.

Les syndicats, de leur côté, demandent une augmentation de salaires de 5%, tout juste à même de compenser l’augmentation des prix en France. Afin de faire pression sur la direction, dans l’ensemble des huit sites logistiques du géant de Seattle, des mouvements de grève se sont multipliés entre dimanche 3 et mardi 5 avril 2022.

Des risques de retards dans les livraisons

Les syndicats promettent de « maintenir la pression », notamment par le biais du dépôt de préavis de grève illimitée qui ont déjà été déposés. Mais la direction, de son côté, semble vouloir mettre en avant que ses propositions représentent des « augmentations de salaire supérieures à la moyenne de la branche Transport et Logistique » ainsi que plusieurs avantages dont des bonus en actions.

Bien que le groupe américain se veuille rassurant concernant les livraisons et la gestion des commandes, la grève pourrait néanmoins provoquer quelques retards dans les livraisons et l’approvisionnement des entrepôts.

Des problèmes qui viendraient alors s’ajouter à ceux connus au niveau mondial, à cause de la pandémie de Covid-19 qui se poursuit et frappe de plein fouet la Chine. La production industrielle en général, de son côté, est touchée par des pénuries et des hausses de prix des matières premières, ainsi que par les soucis de logistique internationale qui se poursuivent.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Amazon : grève massive dans les entrepôts français sur fond de salaires»

Laisser un commentaire

* Champs requis