Guerre en Ukraine : Le prêt garanti par l’État fixé à 15% du chiffre d’affaires

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 8 avril 2022 à 15h55
Euro 163475 1280
40%Certaines entreprises françaises pourront bénéficier d'un emprunt d'un montant de 40% de leur chiffre d'affaires jusqu'au 30 juin 2022.

Dans le cadre du plan de résilience annoncé par le Premier ministre Jean Castex le 16 mars 2022, le gouvernement va mettre en place un prêt garanti par l’État (PGE) pour les entreprises souffrant des conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

PGE : le plafond fixé à 15%

Lors des annonces de Jean Castex sur le plan de résilience le 16 mars 2022, sur les conséquences économiques que pourrait avoir la guerre en Ukraine, il a annoncé la mise en place d’un nouveau PGE pour les entreprises. Initialement, le montant de cet emprunt pour les entreprises qui souffrent de l’impact économique de la guerre devait être fixé à 10%. Le jeudi 7 avril 2022, le ministère de l’Économie a annoncé que le plafond de ce prêt serait finalement de 15%.

Ce nouveau dispositif, autorisé par la Commission européenne, est appelé « PGE Résilience ». Celui-ci s’ajoute au PGE déjà mis en place par le gouvernement en 2020 pour limiter l’impact des conséquences économiques de la crise sanitaire sur les entreprises. Le « PGE Résilience » est donc ouvert aux entreprises françaises jusqu’au 30 juin 2022. Pour l’autoriser au-delà de cette date, il faudra que la nouvelle majorité modifie un texte de loi.

Un PGE plus ciblé

Ainsi, à partir du vendredi 8 avril 2022, et ce jusqu’au 30 juin 2022, les entreprises ayant souffert des conséquences de la crise sanitaire et de celles de la guerre en Ukraine pourront bénéficier des deux PGE. Avec le « PGE Résilience »,dont le plafond est fixé à 15%, et le PGE lancé lors de la crise sanitaire, dont le plafond est fixé à 25%, certaines entreprises françaises pourront bénéficier d’un emprunt d’un montant de 40% de leur chiffre d’affaires. Le ministère de l’Économie indique que cette aide sera « beaucoup plus ciblée » que le PGE de la crise sanitaire.

Si 700.000 entreprises ont pu bénéficier du PGE lancé pendant l’épidémie de Covid19, pour un montant emprunté total de 140 milliards d’euros, beaucoup moins d’entreprises devraient être concernées par le « PGE Résilience ». Pour pouvoir en bénéficier, il n’y a aucun critère sectoriel ou de perte de chiffre d’affaires, mais les entreprises devront justifier auprès de leur banque dans quelles mesures elles sont affectées par le guerre en Ukraine.

Aucun commentaire à «Guerre en Ukraine : Le prêt garanti par l’État fixé à 15% du chiffre d’affaires»

Laisser un commentaire

* Champs requis