Hausse du diesel : voiture, chaudière, comment faut-il envisager l’avenir ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 11 mai 2022 à 11h46
Total Essence Fuel
2 eurosLe prix du gasoil à nouveau proche des 2 euros le litre.

Je ne vous avais pas parlé du prix du carburant depuis deux bonnes semaines, notamment parce que les prix à la pompe avaient nettement baissé depuis quelque temps. Malheureusement, un retour brutal à la réalité s’impose. Oui, c’est reparti, nettement, à la hausse.

Carburants : le prix du gasoil à nouveau proche des deux euros le litre

Pour le gasoil, la barre des 2 euros le litre n’est plus loin dans les supermarchés. Elle est déjà largement dépassée sur les autoroutes.

Vous noterez que je vous parle du gasoil en premier, car c’est encore et toujours le carburant le plus consommé en France. Mais c’est aussi désormais le carburant le plus cher, et c’est bien parti pour durer. Il y a désormais entre 10 et 15 centimes d’écart entre le gasoil et le super. C’est non seulement bien parti pour durer, mais aussi, bien parti pour... s’aggraver.

Voiture, chaudière : faut-il penser à en changer ?

Pour une fois, la transition écologique et la taxe carbone n’y sont pour rien. Le problème est à l’Est, en Russie. Jusqu’à récemment, 1/4 du gazole consommé en France provenait en effet des raffineries de pétrole russes. Tout simplement parce que nous n’avons pas assez de capacité de production, de raffinage, sur le territoire français, comparé à notre consommation.

À l’inverse, les raffineries françaises produisent trop de super. Ou plutôt, pour être justes, ce sont les automobilistes et transporteurs français qui consomment trop de gazole. Ce qui est rare et cher, vous connaissez l’adage. Le gazole, le diesel, le fuel domestique, vont donc devenir des caburants chers, car rares, car importés.

Conséquence à court terme : faites le plein. N’attendez pas que les prix continuent à grimper. Et à moyen et long termes, la question de vous séparer de votre voiture diesel doit se poser. Sans parler de votre vieille chaudière au fuel...

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Hausse du diesel : voiture, chaudière, comment faut-il envisager l’avenir ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis