Transports : l’Autorité de la concurrence va analyser la hausse du prix des péages

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 4 décembre 2013 à 4h23

Les automobilistes en savent quelque chose : le prix des péages a augmenté ces dernières années plus vite que l'inflation. Pourquoi, comment ? L'Assemblée Nationale a saisi l'Autorité de la concurrence pour qu'elle aille enquêter sur la manière dont les sociétés concessionnaires, qui gèrent les autoroutes depuis leur privatisation, fixent le prix des péages. Car tout cela n'est visiblement pas bien clair.

La Cour des Comptes s'étonne elle aussi de ces hausses de prix

En juillet dernier déjà, la Cour des Comptes tirait la sonnette d'alarme, estimant que la hausse du prix des péages va à l'encontre de "la règle originelle de la concession".

Entre 2009 et 2012, le prix des péages situés sur certaines portions d'autoroutes a augmenté de 1,8% à 2,2% par an, alors même que l'inflation n'a été que de 0,1% en 2009, de 1,5% en 2010, de 2,1% en 2011 et de 2% en 2012.

Les tarifs des péages sont actuellement fixés tous les cinq ans.

Faire financer par les automobilistes les dépenses d'exploitation...

Les sociétés concessionnaires sont libres d'augmenter les tarifs des péages pour financer leurs investissements (et leur éviter d'avoir à réinvestir leurs bénéfices).

Le problème, d'après la Cour des Comptes et peut-être bientôt d'après l'Autorité de la concurrence, c'est que si la hausse des prix du péage peut se justifier en cas d'investissements très lourds comme l'élargissement de certaines routes ou la construction de nouvelles sections d'autoroutes, elle est beaucoup moins légitime quand il s'agit de taxer plus les automobilistes simplement pour financer les dépenses d'exploitation.

Le financement de la construction des autoroutes à péage se fait par des emprunts remboursés par les recettes de péage à hauteur de 40 %.

L'Autorité devrait rendre son avis sur le sujet à l'été 2014, mais il ne sera que consultatif.

Comme l'explique le Journal du Net, on compte environ 8 000 kilomètres d'autoroute en France. De 1991 à 2001, la circulation sur les autoroutes à péage a crû de 50 %. Une aubaine pour les concessionnaires !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Transports : l’Autorité de la concurrence va analyser la hausse du prix des péages»

Laisser un commentaire

* Champs requis