L’été se termine et les tarifs du gaz augmentent : +0,5% au 1er septembre

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h25
Plessis Pate Consommation Gaz Reduction Engie Penalite
6,5%Les tarifs du gaz ont baissé de 6,5% depuis janvier 2015.

Si le pétrole voit son cours de Bourse chuter régulièrement pour atteindre des niveaux très proches de ceux de 2009, ce n'est pas le cas du gaz. En fait le prix du gaz devrait augmenter pour les énergéticiens et donc pour les abonnés. La prochaine hausse des tarifs réglementés est d'ores-et-déjà prévue pour le 1er septembre 2015.

Hausse du prix d'approvisionnement du gaz

La Commission de Régulation de l'Energie, la CRE, a donné ce vendredi 28 août 2015 son avis concernant les tarifs réglementés du gaz dont bénéficient quelques 7 millions de foyers en France. Elle a validé une hausse après un été qui les avait vus baisser.

Effectivement les tarifs réglementés avaient chuté de 1,3% en juillet 2015 puis étaient restés inchangés en août 2015. Une aubaine pour les ménages qui ne va pas durer : le 1er septembre 2015 les tarifs devraient de nouveau reprendre une tendance haussière qui les accompagnera durant toute la période automnale et hivernale.

Première hausse, donc, somme toute légère : +0,5%. Une hausse justifiée, selon la CRE, par une augmentation du prix d'approvisionnement du gaz sur le marché du gros. Engie, nouvelle identité de GDF, paye en effet plus cher le gaz depuis le 1er août 2015 mais la revalorisation des tarifs réglementés ne se faisant qu'une fois par mois, les tarifs ne changent que maintenant.

Toutefois, la CRE précise que le prix du gaz reste bas : il a chuté de 6,5% depuis le 1er janvier 2015.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio