HLM : gare à l’explosion des factures d’électricité

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 septembre 2022 à 11h09
Hlm Electricite Logements 2
178.000L'an dernier, 178.000 logements HLM ont été rénovés.

Sans aide de l'État, les locataires HLM vont devoir éponger des factures très importantes d'électricité. Le bouclier tarifaire ne protège pas les achats d'énergie pour les parties communes, s'alarme le mouvement HLM.

Le bouclier tarifaire limite la hausse des factures à 4% pour les factures de gaz et d'électricité des Français, mais l'ensemble des mesures mises en place par le gouvernement pour protéger le pouvoir d'achat a un trou qui va peser sur les finances des locataires HLM. Certes, le bouclier plafonne les prix du gaz pour les bailleurs sociaux, mais pas pour l'électricité. Résultat : les parties communes, à l'instar des escaliers ou des parkings, ou encore l'éclairage vont coûter beaucoup plus cher. Pour Emmanuelle Cosse, présidente de l'Union sociale pour l'habitat (USH), « cela représente un effort considérable pour nos locataires dont 35% sont sous le seuil de pauvreté ».

Les parties communes coûtent cher

Néanmoins, le gouvernement a promis de voler au secours des bailleurs sociaux avec une enveloppe qui pourrait se monter à un milliard d'euros. Le mouvement HLM, en congrès à Lyon jusqu'au 29 septembre, va également faire le point sur la rénovation énergétique des logements. L'an dernier, 178.000 logements ont été rénovés, un record. Emmanuelle Cosse l'assure : « On ne fait pas de la rénovation à la petite semaine pour passer de la classe G à F ou E (…) L'objectif, c'est qu'on ait des gains qui ramènent a minima le patrimoine en D et le plus souvent en C ».

Rénovation énergétique

L'un des problèmes auquel le mouvement fait face, c'est celui du financement : le relèvement du taux de rémunération du Livret A (2% depuis le 1er août) va peser à hauteur de 2 milliards d'euros sur les comptes des bailleurs sociaux, déplore la Fondation Abbé-Pierre. Pourtant, la demande est là et elle est pressante : 2,3 millions de ménages attendaient un logement social à la fin de l'année dernière.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis