Ikea lance des hôtels low-cost en Europe avec Mariott

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 6 mars 2013 à 2h16

Mais il n'y aura même pas de meubles Ikéa dans les chambres d'hôtels ! Deux géants, l'un suédois, l'autre américain, l'un spécialisé dans les meubles en kit, l'autre dans l'hôtellerie de luxe, vont s'associer : Ikéa et Mariott vont en effet lancer une nouvelle chaine d'hôtels low cost en Europe, baptisée Moxy Hotels. S'ils se lancent dans une gamme dite économique, il s'agira tout de même en réalité d'hôtels trois étoiles, supposés modernes et plein de « style », avec en moyenne 150 à 300 chambres. Le prix de la nuit s'échelonnera entre 60 et 85 euros. Les hôtels seront essentiellement situés dans les zones de bureaux, les aéroports et les gares. Objectif : séduire les jeunes voyageurs au budget limité. Un sérieux concurrent pour les Ibis du groupe français Accor (il en existe actuellement 1 277 répartis sur tout le continent ) !

Le premier Moxy devrait ouvrir ses portes en Italie, à Milan précisément, l'an prochain. Ensuite, une cinquantaine de ces nouveaux hôtels devraient fleurir dans une dizaine de pays d'Europe (sauf en France !) dans les cinq à dix ans à venir, sous forme de franchise. Les pays principalement visés sont l'Angleterre et l'Allemagne. Dès 2015, Mariott espère accueillir des clients dans 80 000 chambres.

Le groupe Ikéa, qui exprime depuis quelques temps son intérêt pour le marché de l'hébergement, va investir la somme de 500 millions de dollars (383 millions d'euros). Il faut dire que le marché européen des hôtels à bas coût est plutôt en bonne santé : le taux d'occupation est passé l'an dernier à 70%, contre 67% en 2011. Merci la crise !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.