2012, année noire pour les ventes de voitures neuves ?

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 3 décembre 2012 à 13h58

L'érosion du pouvoir d'achat n'épargne aucun secteur et l'automobile française a assurément connu des jours meilleurs.

Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a déploré, ce lundi 3 décembre, une baisse des immatriculations de voitures neuves, en données brutes, de 19,2 % en novembre, et de 13,8 % sur les onze précédents mois de l'année. Ce bien triste résultat pourrait donc faire de 2012, une année noire pour les constructeurs automobiles français, la pire année depuis 1998.

Patrick Blain, le président du CCFA, n'a pas manqué de déclarer que l'évolution annuelle des ventes de voitures, qu'il avait déjà estimé à -12 % la semaine dernière, devrait être revue à la baisse, "probablement à -14 %". Un chiffre qui en terme de ventes représenterait mois de 2 millions de véhicules neufs vendus pour 2012, le plus mauvais résultat depuis 1997.

A noter également que cette tendance à la baisse n'épargne aucune catégorie de véhicules. La vente de véhicules utilitaires légers a chuté de 21,3 %, celle des véhicules légers s'est effondrée de 19,6 % tandis que celle des véhicules industriels a pâti d'une baisse de 17,1 %.

Enfin, il faut noter que PSA et Renault souffrent toujours beaucoup plus que leurs concurrents étrangers, avec des chutes atteignant respectivement 22, 9 % et 33, 5 % en novembre dernier.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «2012, année noire pour les ventes de voitures neuves ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis