Immobilier : les taux crèvent un nouveau plancher

Par Olivier Sancerre Modifié le 3 décembre 2014 à 6h18

Il n'a jamais été aussi intéressant de s'endetter pour acheter un bien immobilier. D'après les dernières observations de l'Observatoire crédit logement/CSA, les particuliers peuvent désormais emprunter à un taux d'en moyenne 2,38% en novembre.

Un taux historiquement bas

Ce taux de 2,38% (hors assurances) est historiquement un plus bas dans l'histoire. Et la tendance ne devrait que se poursuivre, donnant de nouvelles marges de manœuvre aux emprunteurs. Dans le détail, l'Observatoire a calculé que ce taux correspond à une acquisition dans l'ancien; pour un logement neuf, la moyenne se situe à 2,41%, et 2,36% pour ceux qui ont eu à financer des travaux.

Autant dire qu'il est plus que jamais temps de s'intéresser franchement au marché si l'on a en tête d'acheter un logement. Ce d'autant que les taux peuvent encore baisser si l'emprunteur présente de solides garanties, comme un apport conséquent (sur 20 ans, certains ont pu obtenir des taux inférieurs à 2%). De fait, les prêts à taux variable, totalement caduques à l'heure où les taux sont aussi bas, ne représentent plus que 2,5% de la totalité des prêts accordés par les banques.

Les primo-accédants à la fête

La bonne nouvelle, c'est que les taux devraient poursuivre leur descente aux enfers : ils sont indexés sur l'emprunt Français sur dix ans (OAT), qui est tombé sous le seuil des 1%.

De fait, les primo-accédants (jeunes ménages) n'ont jamais eu autant de bonnes raisons de s'endetter pour acheter leur premier bien. Une bouffée d'oxygène pour leurs portefeuilles, tout comme pour le marché de l'immobilier qui devrait profiter de ces conditions très favorables.

Les taux sont au niveau le plus bas pour acheter.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis