Mal-logement, mal français, mal du siècle

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 18 décembre 2015 à 8h07
Mal Logement Fondation Abbe Pierre Situation Societe France Pauvrete
23%Les impayés de loyers ont augmenté de 23% en Ile-de-France entre 2006 et 2013.

A l'heure où la majorité des Français stresse pour préparer les fêtes de Noël, accueillir, dans son nid douillet, sa famille et ses amis et acheter les cadeaux à mettre sous le sapin, plusieurs millions de personnes ont un autre problème : celui du mal-logement. La fondation Abbé Pierre a publié ce jeudi 17 décembre 2015 son analyse de l'enquête de l'Insee sur le mal-logement et la situation est critique : si on ne peut pas comparer la dernière étude avec la précédente "car la définition du mal-logement a changé", selon la Fondation les problèmes ont explosé.

3,8 millions de personnes en situation de mal-logement... dont près d'un million sans logement

L'effet de la crise et de l'augmentation du prix des loyers a frappé de plein fouet la population française et le résultat est là : selon l'analyse de la Fondation Abbé Pierre des données de l'Insee relatives à l'année 2013 il y aurait, en France, 3,8 millions de personnes en situation de "mal-logement".

Les moins bien lotis sont les 900 000 personnes qui n'ont pas de logement personnel. Si 490 000 ont trouvé un toit chez des tiers et que 110 000 vivent dans des hôtels ou des habitations de fortune, 141 000 sont tout simplement SDF.

A ceux-là il faut ajouter les 2,9 millions de personnes qui ont un logement mais dont le logement ne permet pas une vie décente au sens de l'Insee. Pas moins de 205 000 logements en France n'ont pas d'eau courante, certains n'ont pas de douche ou de WC intérieurs... d'autres n'ont pas de chauffage. Et même avoir un chauffage n'empêche pas d'avoir froid : "En 2013, 4.767.000 ménages, soit 11 millions de personnes, se sont plaints d'avoir eu froid, la plupart du temps en raison de leur situation financière".

Si depuis les prix de l'énergie ont chuté, la situation est dramatique si l'on pense que l'on est en France au 21ème siècle.

12,1 millions de personnes risquent de se retrouver mal logées à tout moment

3,8 millions de mal-logés... et potentiellement plus de 15 millions. Selon les données de l'Insee, en effet, pas moins de 12,1 millions de personnes risquent à tout moment de voir leur vie basculer. Les dépenses de logement représentent plus de 35% des revenus de 5,7 millions de personnes et elles n'ont, après les avoir payées, que 650 euros par mois pour tout le reste.

Si la situation concerne surtout des locataires, les propriétaires ne sont pas protégés pour autant : 1,1 million de personnes propriétaires de leur logement ont de tels problèmes que le mal-logement les guette. Des problèmes liés aux dettes, aux emprunts mais également à des copropriétés en difficulté financière.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis