Immobilier : le marché ralentit, les prix augmentent légèrement

Par Anton Kunin Modifié le 16 juillet 2020 à 9h05
Prix Ancien Immobilier 2
23%Sur la période de janvier à fin mars 2020, le volume des transactions à Paris a baissé de 23% par rapport à la même période en 2019.

Abstraction faite de la période de confinement, les prix immobiliers poursuivent leur hausse, bien qu’à un moindre rythme. Les volumes, quant à eux, affichent une légère baisse.

Les prix augmentent, mais moins vite

La hausse des prix immobiliers se poursuit en France, même si elle est plus contenue. Au 30 juin 2020, les appartements se sont appréciés de 6,3%, et les maisons de 4%, révèlent Notaires de France dans leur dernière note de conjoncture.

Dans certains territoires les prix ont progressé plus que dans d’autres. Dans l’Ouest, les prix des logements collectifs ont augmenté de 16% en Loire-Atlantique, de 16% dans le Morbihan, de 13% en Ille-et-Vilaine et de 10% dans le Finistère. La majorité des grandes villes de province enregistrent également des évolutions positives et d’une plus grande ampleur par rapport au trimestre précédent.

Le volume des transactions en baisse

Les volumes ont quant à eux entrepris une inflexion légèrement baissière (-1,2% sur un an). Il s’agit de la première baisse depuis mi-juillet 2015. Fait intéressant : cette baisse est intervenue avant le confinement. À Paris, les volumes de ventes d’appartements des 12 derniers mois (d’avril 2019 à mars 2020) ont baissé de 8% comparé aux 12 mois précédents. Si on isole le 1er trimestre 2020, les transactions de la capitale ont reculé de 23% par rapport au 1er trimestre 2019.

Toujours est-il que Notaires de France n’y voient pas de problème majeur puisque le nombre de transactions avait connu plusieurs années de hausse ininterrompue.

Aucun commentaire à «Immobilier : le marché ralentit, les prix augmentent légèrement»

Laisser un commentaire

* Champs requis