La Grande-Bretagne, terre d’asile pour les Français trop imposés ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure Japiot Modifié le 19 juin 2012 à 16h43

Un « tapis rouge » au travers de la Manche « risque de prendre l’eau », s’est amusé ce mardi matin Michel Sapin, ministre français du Travail, en réponse à David Cameron, Premier ministre britannique. Ce dernier avait en effet annoncé hier qu’il était prêt à venir en aide aux Français payant trop d’impôts : « Quand la France instituera un taux de 75 % pour la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu, nous déroulerons le tapis rouge, et nous accueillerons plus d'entreprises françaises, qui paieront leurs impôts au Royaume-Uni. (…) Cela paiera nos services publics et nos écoles », avait-il déclaré.

« Je pense que c'est un propos qui lui a échappé », s'est exclamé Michel Sapin, interrogé sur ce point. Mais David Cameron cherchait surtout à défendre sa propre position sur la taxation des hauts revenus : le gouvernement britannique a choisi en début d'année d'abaisser le taux le plus élevé de l'impôt sur le revenu. Au-delà de 150 000 livres (180 000 euros), le taux marginal d'imposition passera de 50 % à 45 % à partir de 2013. Une mesure impopulaire en Grande-Bretagne, mais qui pourrait effectivement attirer les contribuables français les plus aisés…

Laisser un commentaire

* Champs requis