Joe Biden veut financer son plan d’investissement avec une hausse de l’IS

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 24 mars 2021 à 10h22
Impot Societe Hausse Etats Unis France
28%L'impôt sur les sociétés va connaître une hausse de 21% à 28% aux États-Unis.

Augmenter l'imposition sur les sociétés semble être devenu la réponse à toutes les questions de financement ou de remboursement. Que cela soit en France pour rembourser la dette Covid ou aux États-Unis, où Joe Biden souhaite financer son plan d'investissement par ce biais.

Une hausse de l'impôt sur les sociétés aux États-Unis

Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor, a annoncé mardi 23 mars 2021 que l'administration Biden souhaitait financer le plan d'investissement de 3.000 milliards de dollars, en partie grâce à l'augmentation de l'imposition sur les sociétés (IS). Le plan d'investissement prévu par Joe Biden a pour but de « reconstruire en mieux » les États-Unis en améliorant les infrastructures du pays.

Ainsi, lors d'une audition devant la Chambre des représentants, Janet Yellen a déclaré que l'administration du président Biden souhaitait augmenter l'impôt sur les sociétés de 21% à 28%. « Nous assistons à une course mondiale pour tirer vers le bas la fiscalité des entreprises et nous espérons y mettre un terme » a-t-elle par la suite ajouté.

Une hausse courante

La France elle aussi réfléchit à une augmentation de l'imposition sur les sociétés. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a lui aussi décidé de s'appuyer sur cette proposition pour financer le remboursement de la dette Covid, estimant lundi 22 mars 2021 devant les députés : « Si demain (…) les entreprises renouent avec la croissance, ont une croissance supplémentaire, et donc que les recettes de l'impôt sur les sociétés augmentent, est-ce qu'il ne serait pas efficace, est-ce qu'il ne serait pas juste, de consacrer une part de l'augmentation de cet impôt sur les sociétés (…) au remboursement de la dette Covid ? »

Actuellement, l'impôt sur les sociétés français est, au taux normal, compris entre 28% et 31%, soit près de 10 points supérieur à celui des États-Unis. Cependant, si la France et les États-Unis souhaitent augmenter cet IS, un groupe de 250 grands patrons et représentants de PME estime qu'une telle initiative pourrait « compromettre » la reprise économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis