2 Français sur 3 favorables à une taxation locale des activités des géants du Net

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Valérie Pujol-Mazzini Modifié le 20 décembre 2012 à 8h10

Près des trois quarts (74,9 %) des Français pensent que les manoeuvres d'évitement fiscal des géants de l'Internet (Google, Amazon, iTunes d'Apple pour n'en citer que trois) sont injustes. C'est le résultat de l'enquête d'opinion réalisée par Toluna QuickSurveys pour Economiematin.fr, mercredi 19 décembre. Certains Etats européens ont en effet, ces derniers jours, pointé les manques à gagner sur l'impôt sur les sociétés occasionnés par les pirouettes fiscales de ces entreprises, qui profitent des écarts considérables en matière de taxation au sein même de l'Union.

Le désaccord des Français va même plus loin puisque près des deux tiers d'entre eux (61 %) souhaiteraient voir ces grandes sociétés payer des impôts dans chaque pays de l'Union Européenne dans lequel elles sont implantées, "selon l'activité locale". C'est donc un cri du coeur poussé par une large majorité contre la dérèglementation au sein de l'Union Européenne - principe qui a pourtant, depuis cinquante ans, été son moteur. Rappelez vous de l'Acte Unique Européen de 1986, une "avancée" consacrée aujourd'hui par les manuels d'histoire, qui se décrivait en ces termes : « Le marché intérieur comporte un espace sans frontières intérieures dans lequel la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux est assurée [... Le Conseil] s’efforce d’atteindre le plus haut degré de libération possible. »

C'est cette "libération" qui exacerbe aujourd'hui la concurrence en matière de fiscalité au sein du Vieux Continent comme ailleurs. Mais que peut-on y faire ? La subtilité des opérations comptables en question rend un recours juridique impossible. Car à l'évasion fiscale qui est illégale, ces sociétés préfèrent les termes d'"évitement fiscal", voire d'"optimisation fiscale". "Cela s'appelle le capitalisme. Nous sommes capitalistes" déclarait à ce propos Eric Schmidt, ancien CEO de Google.

Retrouvez ici tous les résultats de ce sondage :

sondage 1

sondage 2

Fiche Technique :

Etude réalisée auprès d’un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus pour EconomieMatin.fr par Toluna Quicksurveys. Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain : les interviews ont été réalisées le mercredi 19 décembre 2012.

A propos de Toluna :
Leader mondial indépendant des panels et solutions d'enquêtes en ligne, Toluna réalise chaque année plus de 20 millions d'interviews pour les professionnels des études et du Marketing. Créée en France en 2000, la société compte aujourd'hui 850 salariés répartis sur 17 bureaux dans le monde.

https://www.quicksurveys.com

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Valérie Pujol-Mazzini, jeune étudiante polyglotte de 17 ans, est apprenti journaliste chez Economiematin.fr depuis l'obtention de son baccalauréat. Elle gère la rubrique "Les Experts" et écrit des articles de temps à autre.