Amnesty veut mettre fin à « l’impunité des entreprises »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Publié le 15 janvier 2015 à 13h27

Dans un communiqué, l'ONG Amnesty International invite les députés français à être ambitieux à l'occasion de la proposition de loi sur les droits humains et les entreprises transnationales. Le texte sera discuté le 29 janvier.

« Fuite de gaz mortelle à Bhopal, pollution pétrolière dans le delta du Niger, effondrement de l'usine de Rana Plaza : chacun de ces drames illustre comment les multinationales peuvent bafouer les droits humains sans devoir en redouter les conséquences judiciaires » commence Amnesty International dans un communiqué sur la proposition de loi sur les droits humains et les entreprises transnationales.

Pour l'association ce texte de loi, qui doit être discuté le 29 janvier à l'Assemblée nationale, est une opportunité importante de légiférer sur les dérives des grandes sociétés. « Au cours de ces deux prochaines semaines, le texte va être discuté et modifié par les parlementaires. Assurons nous qu'ils en préservent effectivement l'objectif de protection des droits humains ! » Alerte Amnesty.

Lire la suite sur RSE Magazine