Les Fills Monkey : Un spectacle pour recharger ses batteries

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Jim le Pariser Modifié le 3 mars 2013 à 8h13

Un spectacle humoristique autour de la batterie, l’idée a de quoi surprendre, voire de quoi rebuter. En effet, on peut craindre d’un tel projet qu’il ne consiste qu’en une débauche de technique ou une simple et vaine démonstration. Mais le duo que forment les Fills Monkey est plus subtil que le nom de leur spectacle. Cet Incredible Drum Show créé au Sentier des Halles en 2011 avec la complicité de Gil Galliot – metteur en scène pour Patrick Bosso et Pascal Legitimus – était l’occasion pour Yann Coste et Sébastien Rambaud, après avoir fait leurs armes dans diverses formations musicales, de mettre à profit leur virtuosité et leur sens de l’humour pour s’ouvrir au monde du théâtre.

Or, en fait d’ouverture, les deux instrumentistes ne se sont pas donnés de restriction, si bien que leur show mêle musique et humour évidemment, mais aussi art du cirque, art de rue, art du mime et même, l’escrime ! Créé pour plaire à un public de 7 à 77 ans, la dimension universelle de leur spectacle s’appuie sur une joyeuse complicité, sympathique et communicative, à laquelle les spectateurs ont rapidement l’impression de faire partie. Captivés par les mimiques clownesques des deux artistes, les enfants se régalent, constamment hilares – jusqu’à en perturber les interprètes. De quoi leur donner une idée pour leur prochain anniversaire qui risque de ne pas être au goût des parents…

Singeries sans mot dire

On pouvait appréhender la présence potentiellement assourdissante des deux batteries, surtout dans ce petit espace qu’est la cave voûtée du Sentier des Halles, mais, là encore, le duo est habile et sait manier les baguettes avec suffisamment de retenue et de finesse pour produire, avec la seule aide des percussions, des moments étonnamment musicaux. Quelle surprise par exemple que cette variété mélodique qu’ils tirent de quatre tubes de PVC avec lesquels ils interprètent de courts extraits de Billie Jean Michael Jackson ou de Grease.

Sans un mot, durant plus d’une heure, les Fills Monkey émerveillent les musiciens comme les néophytes, avec leur talent pour inscrire une narration au sein même de leur production musicale. Ils se tendent des pièges, se font des farces potaches, se déstabilisent mutuellement, tout en restant imperturbablement réguliers derrière leurs fûts. Lors d’un final en « air guitare » et en « air de batterie » – une forme de mime très en vogue – les deux batteurs laissent entendre leurs influences musicales variées, bien que souvent très rock, et le public se réjouit de cet amalgame de tubes qu’il connaît par cœur condensés dans un pot-pourri énergique et désopilant.

Depuis le 5 février, date de la reprise du spectacle à Paris après une tournée française, ils affichent régulièrement complet et doivent même parfois refuser les curieux venus sans réservation. Un succès que l’originalité de leur « concert » mérite amplement. En un mot : bluffant !

"Les Fills Monkey, the incredible drum show" en tournée en France (à Paris, au Sentier des Halles) : toutes les dates des représentations sur leur site officiel : www.fillsmonkey.com

Par Romain Breton pour Jim le Pariser

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Un esprit vif et généreux sans laisse ni maître.

Laisser un commentaire

* Champs requis