Indemnité inflation : nouvelle règle de calcul pour les retraités

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 4 novembre 2021 à 16h04
Pexels Markus Spiske 3671148
100 eurosL'indemnité inflation d'un montant de 100 euros concerne tous les Français touchant moins de 2000 euros par mois

L’attribution de l’indemnité inflation pour les retraités présentait plusieurs problèmes empêchant certains d’entre eux, gagnant pourtant moins de 2000 euros par mois, d’y avoir accès.

Révision du calcul à cause d’une inégalité

Alors que pour les salariés, pour les indépendants ou encore pour les étudiants boursiers, il est simple de justifier de gagner moins de 2000 euros par mois, pour les retraités c’est plus compliqué car ces derniers reçoivent souvent leur pension par plusieurs caisses de retraites différentes. Ainsi pour éviter que certains retraités touchent plusieurs fois l’indemnité inflations de 100 euros, c’est-à-dire une fois par caisse de retraite leur versant moins de 2000 euros par mois, le gouvernement avait changé une première fois la méthode de calcul.

Mais là aussi il y avait un problème. Quel était-il ? Le calcul était basé sur le taux de CSG auquel était soumis les retraités. Or, le taux de CSG est calculé sur la base des revenus des foyers. Ainsi, deux retraités en couple, gagnant à eux deux plus de 2000 euros par mois, mais moins que cela individuellement, ne pouvaient pas bénéficier de l’indemnité inflation de 2000 euros par mois.

Une nouvelle méthode proposée par Matignon

Dans un communiqué de presse du mercredi 3 novembre 2021, le gouvernement a rappelé les conditions d’éligibilité à l’indemnisation inflation. « L’indemnité inflation sera versée aux bénéficiaires du minimum vieillesse ou d’une pension de retraite inférieure à 2 000 € nets par mois résidant en France, et qui n’étaient pas en activité au mois d’octobre », est-il précisé dans le communiqué. Le gouvernement indique que le calcul des revenus « se fera sur la base du montant des pensions de retraite de base et complémentaire ».

En février 2022, tous les retraités ayant gagné moins de 2000 euros sur la pension de base, c’est-à-dire celle d’octobre 2021, recevront leur indemnité inflation d’un montant de 100 euros. Désormais, une seule caisse est habilitée à verser cette indemnité : la Carsat, qui s’occupe habituellement de verser la pension de base aux retraités. Pour les 5% de retraités qui touchent leur pension de la part d’un autre régime que le général, « l’indemnité inflation sera versée par l’une des caisses de retraite dont il relève ».

Aucun commentaire à «Indemnité inflation : nouvelle règle de calcul pour les retraités»

Laisser un commentaire

* Champs requis