Aux USA, les patrons gagnent 254 fois plus que leurs salariés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 avril 2022 à 7h21
France Salaire Remuneration Part Variable
31%La rémunération des patrons américains a grimpé de 31% en 2021.

Les inégalités salariales, aux États-Unis, se creusent en 2021 selon une étude du cabinet Equilar. La rémunération des patrons des 100 plus grandes entreprises du pays a explosé, tandis que les salaires médians n’ont que très peu évolué. Résultat : l’écart entre le salaire des patrons et celui des employés est une nouvelle fois en hausse.

Plus de 170 millions de dollars pour le patron d’Intel en 2021

Alors qu’en France le salaire accordé à Carlos Tavares, Directeur général de Stellantis, et estimé entre 16 et 60 millions d’euros fait polémique, aux États-Unis la tendance persiste. En 2021, le salaire des patrons est en forte hausse, après une année 2020 où il avait un peu reculé de 4%. Et le record de 2021 est détenu par le patron d’Intel, Patrick P. Gelsinger.

Ce dernier, selon le rapport publié le 18 avril 2021 par le cabinet Equilar qui a compilé les informations fournies par les entreprises à la SEC, le gendarme boursier américain, aurait touché en 2021 178 millions de dollars. Tim Cook, patron d’Apple, arrive en deuxième position : 99 millions de dollars. Mais sa rémunération explose : +569% sur un an. Troisième au classement, un autre géant de la technologie : Satya Nadella, à la tête de Microsoft, avec 50 millions de dollars.

Les patrons gagnent en moyenne 254 fois plus que leurs salariés

Si ces salaires mirobolant restent une exception, le salaire moyen des patrons des 100 plus grosses entreprises aux États-Unis reste bien supérieur à celui accordé aux patrons du CAC40. Les premiers ont gagné, en moyenne en 2021, 20 millions de dollars, contre 5,4 millions d’euros pour les patrons du CAC40 en moyenne.

Or, avec une hausse de 31% de leur salaire, contre une augmentation de 4% pour les salariés en moyenne, si les patrons des entreprises américaines sont protégés de l’inflation (qui a franchi la barre des 8% outre-Atlantique en mars 2022), ce n’est pas le cas de leurs salariés. Et la différence dans les évolutions des salaires creuse encore l’écart entre le salaire médian des employés (71.869 dollars en 2021) et celui de leurs dirigeant. En 2021, les patrons américains auront touché 254 fois plus que leurs salariés.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis