Les PDG américains gagnent 670 fois plus que les salariés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 8 juin 2022 à 12h07
Salaire Verification Fiche Paie Calcul
2,5 MILLIONS $Les patrons américains ont touché en moyenne 2,5 millions de dollars de plus en 2021 qu'en 2020.

Les inégalités salariales aux États-Unis défrayent, comme chaque année, la chronique à la suite de la publication, mardi 7 juin 2022, d’une nouvelle étude sur l’écart de rémunération entre les patrons et les salariés. Un écart qui augmente en 2021, alors que la grogne concernant la différence de salaires s’envenime sur fond d’inflation qui explose partout dans le monde.

Une différence de salaire qui augmente en 2021

Le think tank Institute for Policy Studies a publié sa nouvelle analyse des salaires aux États-Unis et, surtout, de la différence de salaire entre Les PDG des entreprises et les petits salariés. Une différence qui augmente, en 2021 : les PDG ont gagné en moyenne 604 fois plus que le salaire médian en 2020, et 670 fois plus en 2021.

Un problème d’autant plus grand qu’avec l’inflation, les salariés se retrouvent coincés par la hausse des prix ! Dans plus d’un tiers des 300 entreprises étudiées (106), le salaire des employés n’a pas augmenté autant que l’inflation, alors que la paye des patrons a augmenté, en moyenne, de 2,5 millions de dollars.

Les patrons américains des 300 entreprises analysées ont ainsi un salaire moyen de 10,6 millions de dollars, contre 23.968 dollars pour leurs salariés.

Jusqu’à 1.000 fois : le niveau des inégalités salariales dans certaines entreprises

Le think tank va plus loin : dans près d’une entreprise sur six de celles qu’il a analysé, soit 49 sur 300, les patrons ont reçu en 2021 un salaire plus de 1.000 fois supérieur à celui de leurs salariés. Naturellement, impossible de ne pas penser à Andy Jassy.

Ce dernier, qui a pris les rênes d’Amazon après le départ de Jeff Bezos, a reçu un salaire de 212 millions de dollars, approuvé par les actionnaires en mai 2022, non sans quelques critiques. Or, par rapport à la paye médiane chez le géant du e-commerce, le salaire d’Andy Jassy est 6.474 fois plus élevé. C’est la différence de salaire la plus élevée.

Suit le patron d’Estée Lauder qui a touché 66 millions de dollars après une augmentation de 258%, soit 1.965 fois plus que le salaire moyen dans l’entreprise. Et cette dernière a même supprimé, en 2021, 13.000 emplois dans le monde.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Les PDG américains gagnent 670 fois plus que les salariés»

Laisser un commentaire

* Champs requis