Inflation : faites des économies d’électricité avec un chauffe-eau solaire

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 1 juin 2022 à 11h22
Chauffe Eau Thermodynamique
50%Une installation photovoltaïque peut réduire le montant de vos factures d'électricité jusqu'à 50%.

Puisque tout augmente, il va falloir apprendre à faire des économies. Je m’adresse aujourd’hui à tous ceux qui utilisent une chaudière individuelle ou des ballons électriques pour produire l’eau chaude sanitaire. En fonction de la taille de votre foyer, l’eau chaude vous coûte en moyenne entre 1 et 2 euros par jour.

Les Français consomment beaucoup d'électricité

Tout cela est pourtant parfaitement absurde. Plusieurs mois par an, il est parfaitement possible de prendre des douches et faire la vaisselle à l’eau chaude gra-tui-tement. Il suffit pour cela de demander au soleil de bien vouloir chauffer votre eau.

Le problème, c’est que le chauffe-eau solaire n’est pas à la mode en métropole, alors qu’on en trouve sur tous les toits, tout autour de la méditerranée et dans la France d’Outre-Mer. Ce n’est pas qu’une histoire d’ensoleillement et de températures, mais aussi de mauvaises habitudes. La France est le pays du monde qui consomme le plus d'électricité pour se chauffer, et pour chauffer son eau. Cela va changer.

Fabriquer son propre chauffe-eau solaire

En cherchant bien, on trouve des chauffe-eau solaires à poser soi -même, ou à faire poser par un artisan. Comme ils sont rares, ils sont cependant aussi très chers, conformément à l’adage. On parle de 2.000 euros.

À l’inverse, avec 100, 200 euros, on peut chauffer une petite piscine avec des chauffe-eau solaires souples à poser au sol. Et ça marche très bien ! La douche solaire, un simple gros tuyau en plastique noir, est aussi très efficace au bord de la piscine. L’eau est même parfois trop chaude en fin de journée !

Vous voyez où je veux en venir ? Oui, on peut se fabriquer un chauffe-eau solaire très efficace pour quelques dizaines d’euros. Sur Internet, on trouve des tas de tutoriels pour fabriquer son chauffe-eau solaire. Un long vieux tuyau d’arrosage peint en noir donne déjà de très bons résultats. Enfermé dans un cadre peint en noir et vitré, c’est encore mieux. On peut d’abord le brancher sur l’évier de la cuisine. Et si le résultat est concluant, tenter le coup sur une douche ! Mais bien évidemment, il faudra espacer les passages à la salle de bain.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis