Inflation record en Europe en mars 2022, au plus haut depuis 40 ans

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 31 mars 2022 à 9h44
Inflation Prix Hausse Coronavirus
9%En Espagne, l'inflation a dépassé les 9% sur un an en mars 2022.

Après les données de février 2022, lorsque selon Eurostat l’inflation dans la zone euro a atteint 5,8%, ce sont les premières statistiques pour le mois de mars 2022 qui auront pour effet d’inquiéter les Français : les hausses des prix battent record sur record. En Allemagne, Belgique ou encore Espagne, l’inflation dépasse allègrement les 7% sur un an.

Inflation : trois données, même tendance… ça explose

Alors que l’Insee devrait publier rapidement ses données sur l’inflation en France pour le mois de mars 2022, tout du moins les données partielles, trois instituts de statistiques nationaux de la zone euro l’ont déjà fait. Les données de la hausse des prix en Belgique, Allemagne et Espagne donnent le ton : l’inflation atteint des niveaux jamais vus depuis des décennies.

En Allemagne, selon Destatis (l’équivalent outre-Rhin de l’Insee, en mars 2022 les prix ont augmenté de 7,3% sur un an. Une hausse largement supérieure aux attentes et qui est tout simplement la plus élevée depuis… la réunification du pays en 1991. Selon Destatis, une inflation aussi importante dans le pays n’avait pas été enregistrée depuis 41 ans, en 1981, en RFA (République Fédérale Allemande).

Plus de 8% d’inflation en Belgique et en Espagne

Même son de cloche du côté de la Belgique : l’institut Statbel a annoncé mercredi 30 mars 2022 une inflation ayant atteint 8,31% sur un an. Du jamais vu depuis mars 1983, souligne l’institut, alors que la Belgique faisait déjà face à une des inflations les plus importantes en zone euro en février 2022 (8,04% sur un an) et en janvier 2022 (7,59% sur un an).

Du côté des voisins espagnols, la situation est encore plus critique : l’INE a dévoilé, le 30 mars 2022, une inflation jamais enregistrée depuis 1985. Elle atteint, sur un an, 9,8%.

La BCE se veut rassurante mais s’attend à une inflation élevée

Du côté de la Banque Centrale Européenne, alors que les données de l’inflation de mars 2022 d’Eurostat sont attendues pour vendredi 1er avril 2022, la tendance est à la résignation. Christine Lagarde, présidente de la BCE, a déclaré le 30 mars 2022 qu’il ne faisait « aucun doute » que les Européens verront « une inflation plus élevée cette année ». Plus élevée que celle attendue en 2021 pour l'année 2022, d’une part, mais surtout plus élevée que l’objectif de la BCE qui est de 2% par an.

Toutefois, l’ancienne ministre de l’Économie française se veut un peu rassurante : « nous constatons également que certains des facteurs qui alimentent l'inflation aujourd'hui, l'énergie et les denrées alimentaires, resteront élevés. Mais nous ne prévoyons pas qu'ils continueront à évoluer de plus en plus haut ». Les prix vont donc continuer d’augmenter, mais cette augmentation ne devrait pas accélérer.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis